Mardi 12 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

+23% de croissance : les datacenters ne connaissent pas la crise

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Alain Bastide le 29/10/2009 - indexel.net
 

Face à l'explosion du volume de données à traiter et à la vétusté de leurs infrastructures, les entreprises préfèrent à nouveau externaliser leurs centres informatiques. C'est moins risqué et moins cher.

 

Alors que 95 % des entreprises européennes gèrent encore leurs propres datacenters en interne, le marché mondial des datacenters neutres (hébergés en dehors de l'entreprise par un opérateur) va progresser de 725 millions d'euros aujourd'hui à plus de deux milliards d'euros en 2013. C'est ce que révèle une étude du cabinet IDC commandée par Interxion.

Pour le cabinet d'analyse, les entreprises préfèrent de plus en plus externaliser leur centre informatique plutôt que d'investir dans une nouvelle infrastructure. Une tendance renforcée par "les besoins en énergie et en climatisation" liés à la densification - notamment la virtualisation - et par la "disponibilité de personnels qualifiés sur les datacenters externalisés", argue IDC.

 

Cette tendance pourrait même se renforcer puisque IDC estime que 78 % des datacenters seront obsolètes d'ici 12 à 18 mois. Le volume des données informatiques a en effet été multiplié par 69 en dix ans et le nombre de serveurs nécessaires à ce traitement a été multiplié par six. Si bien que de nombreuses salles informatiques ne disposent plus d'assez d'espace pour ajouter des serveurs.

Cette densification pose également des problèmes d'alimentation électrique. Selon APC, en cinq ans, la densité moyenne des racks est passée de 5 à 40 serveurs (notamment grâce aux serveurs lames). La consommation électrique d'un rack est ainsi passée de 2 à 20 kW.

 

Bref, il ne suffit plus d'empiler des serveurs - quand c'est encore possible - pour répondre aux besoins de l'entreprise à un coût raisonnable. Les DSI préfèrent donc laisser cette problématique à des spécialistes qui seront plus à même qu'eux de mutualiser l'infrastructure entre différentes entreprises pour faire baisser les coûts opérationnels. D'autre part, la réglementation devient de plus en plus contraignante. Le dernier rapport "Energy policy research for data centres" du consortium The Green Grid estime que c'est particulièrement le cas en Europe. Une pression supplémentaire à laquelle les entreprises ne souhaitent pas s'exposer inutilement.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages