Lundi 18 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

56 % des salariés prêts à télétravailler

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Antoine Robin le 03/11/2010 - indexel.net
 

Plus que le flou juridique relatif au travail à distance, des problèmes de sécurité et de connectivité freinent l'adoption du télétravail. Les salariés sont pourtant nombreux à souhaiter bénéficier de cette flexibilité.

 

Le nombre de télétravailleurs est très faible en France : 6 % contre 25 % aux Pays-Bas et 42 % des cadres au Danemark. Pourtant, "63 % des salariés préfèreraient un emploi moins bien payé mais où la mobilité et le travail à distance seraient privilégiés", révèle une récente étude menée par InsightExpress pour le compte de Cisco auprès de 2 600 salariés dans 13 pays dont la France. Trois salariés sur cinq estiment que leur présence au bureau n'est pas indispensable pour garantir leur productivité. Bien au contraire. 38 % des télétravailleurs estiment réaliser deux à trois heures de travail supplémentaires chaque jour comparé à leurs horaires de bureau "classiques".

Le télétravail se développe peu dans l'Hexagone à cause d'un cadre juridique flou qui vient tout juste d'être comblé par la proposition de loi 1194 "visant à promouvoir le télétravail en France". Cette proposition de loi prévoit en outre une déduction fiscale de 50 % du montant des travaux d'équipements au domicile du salarié et préconise de créer des centres de télétravail. Il faut espérer que cela suffise à créer l'impulsion nécessaire...

Parmi les prétendants au travail à distance interrogés par InsightExpress, une majorité souligne qu'ils doivent pouvoir accéder aux documents et aux applications de l'entreprise "n'importe quand et de n'importe où". Or, seulement 45 % des salariés français disposeraient des conditions requises (matériel, connectivité, etc.). La plupart des salariés interrogés notent des blocages liés à la politique de sécurité de la direction informatique.

Les situations de mobilité exposent le système d'information de l'entreprise à des risques importants. Au niveau mondial, l'étude constate que 17 % des salariés ont déjà laissé leur ordinateur ou leur smartphone sans surveillance dans un lieu public. Pire, 58 % ont déjà prêté leur ordinateur professionnel à des connaissances sans prendre de précaution relative aux données qu'il contient. Résultat : un quart du matériel fourni par l'entreprise à ses salariés aurait disparu (volé ou perdu) ! L'étude souligne donc la nécessité de sensibiliser et former les futurs télétravailleurs aux rudiments de la sécurité informatique.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages