Mardi 12 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES, SECURITE

58 % des PME n’ont pas de plan de reprise d’activité !

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Antoine Robin le 24/01/2012 - indexel.net
 
PME-ont-pas-Plan-reprise

La majorité des petites et moyennes entreprises européennes se limitent à une simple sauvegarde de leurs données informatiques sur site car elles ne comprennent pas l’intérêt d’un PRA.

 

Près de six PME européennes sur dix n'ont pas de plan de reprise d'activité après sinistre. C'est ce que révèle une étude de Freeform Dynamics réalisée pour le compte de Quest Software auprès de 160 responsables informatiques en France, en Allemagne et au Royaume-Uni. Le PRA vise à assurer la reprise de l'activité informatique, après un sinistre ou un problème majeur. Les technologies habituellement mises en oeuvre sont la sauvegarde sur cartouches et la reprise sur un site distant dormant (éventuellement celui d'un prestataire spécialisé).

« De nombreuses PME ne sont pas convaincues que les solutions les plus sophistiquées soient adaptées à leur taille » indique l'étude. Seulement 20 % de ces entreprises de 50 à 250 personnes considèrent cette problématique comme un investissement prioritaire. La majorité (92 %), s'appuie uniquement sur des sauvegardes et des restaurations traditionnelles, sans site distant. Pourtant, un tiers des PME ont des doutes et des interrogations sur l'utilisation de ces méthodes traditionnelles.

Face à l'hésitation des entreprises, « la préparation à un sinistre ne doit pas être une réflexion après coup et aucune entreprise, quelle que soit sa taille, ne doit la négliger » rappelle Kevin Norlin, vice-président, directeur général de Quest Software EMEA. « L'information est l'une des clés du succès et il est essentiel que les entreprises s'investissent davantage dans la protection de leurs ressources les plus importantes » ajoute-t-il.

La sensibilité à l'intérêt d'un plan de reprise d'activité après sinistre dépend directement du secteur d'activité. Ainsi, 90 % des PME du secteur financier ont un PRA formalisé. C'est également le cas de 81 % des PME du secteur des communications et des médias. En revanche, seulement 40 % des PME des secteurs de la distribution et de la fabrication ont mis en place une démarche clairement identifiée.

Les entreprises qui ont défini un PRA sont aussi celles qui sont les plus en avance concernant l'utilisation de technologies modernes telles que « la virtualisation des serveurs, les services hébergés et la sauvegarde hiérarchisée qui peuvent avoir un impact positif important sur les capacités de reprise après sinistre » constate Tony Lock, responsable des programmes de Freeform Dynamics.

L'étude révèle également que la majorité des termes techniques liés au PRA ne sont pas compris par les PME. Du coup, l'approche rebute les DSI des petites structures qui n'en voient pas l'intérêt.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages