Mercredi 18 octobre 2017
NASDAQ : 6623.6567 0.3477   nasdaq0.01 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

À quoi ressemblera le PC du futur ?

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Alain Bastide le 16/01/2013 - indexel.net
 
A-quoi-ressemblera-pc-futur

Il aura le don d’ubiquité, proposera une interface tactile gestuelle même sans écran et une autonomie plus que suffisante pour partir travailler sans chargeur.

 

En l'espace de trois ans, les smartphones et les tablettes numériques ont bousculé le concept d'ordinateur personnel (PC). Fini, mort, kaput le PC ? Certainement pas ! C'est ce qu'a tenu à rappeler Justin Rattner, directeur technique (CTO) chez Intel, lors du Consumer Electronic Show de Las Vegas (CES) 2013 qui s'est achevé la semaine dernière. "Le concept d'ordinateur subit une phase d'évolution sans précédent. Il mute vers un terminal connecté qui se libère progressivement de ses attaches. C'est une véritable renaissance", estime le spécialiste. À quoi ressemblera cet ordinateur du futur ? Plusieurs pistes se dessinent déjà.

De nouvelles interfaces. Pour Navin Shenoy, vice-président et directeur général d'Intel, si les interactions avec la machine continueront à s'effectuer via une image (écran, projection LED, etc.) pour la restitution, le contrôle va de plus en plus s'effectuer par la voix, les gestes et même les expressions faciales. À l'image des écrans tactiles, l'interface graphique deviendra, elle aussi, de plus en plus interactive malgré sa dématérialisation. On pense notamment aux pico-projecteurs LED dont l'image deviendra tactile.

Une seule unité centrale. Ces dernières années, les innovations se sont tellement multipliées que le nombre de terminaux par utilisateur a explosé : ordinateur de bureau personnel, ordinateur portable professionnel, smartphone, lecteur MP3 connecté, tablette, téléphone professionnel, etc. Si bien que la synchronisation de ses données est devenue un véritable cauchemar. Pour résoudre ce problème, les designers travaillent sur deux pistes complémentaires. La première consiste à choisir une unité centrale polyvalente connectée de type tablette dont l'usage est enrichi par des périphériques spécifiques. Nous en avons déjà un premier aperçu avec l'ordinateur tout en un Transformer AiO qu'Asus vient de présenter au CES 2013. Cette tablette 18 pouces fonctionne sous Android. Mais elle devient un PC sous Windows 8 dès qu'on la connecte sur sa station d'accueil, au bureau ou à la maison.

Toutes les données dans le cloud. L'autre piste consiste à pousser, en parallèle, l'intégralité des données et des paramètres dans le cloud afin de les rendre accessibles en permanence, de n'importe où et sur n'importe quel terminal.

Toujours connecté et allumé. Au-delà de l'interface tactile et gestuelle, la principale évolution proposée par les tablettes et les smartphones est leur capacité à rester connecté où que l'on se trouve, à 300 km/h dans le TGV ou au bureau. Cette propriété va se généraliser, mais avec plus de finesse. Par exemple, un microsystème d'exploitation relèvera les courriels et les événements survenus "dans le nuage" sans qu'il soit nécessaire d'allumer l'ordinateur. Un afficheur déporté (mini-écran) signalera les événements comme les nouveaux courriels reçus. Une fonctionnalité qui existe déjà sur certains téléphones. Cette approche permettra d'augmenter l'autonomie des ordinateurs portables. Associée à des composants (processeurs, écran, etc.) de moins en moins énergivore, elle atteindra plus de dix heures effectives d'ici quelques années. Il ne sera donc plus nécessaire de se déplacer avec son chargeur.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages