Dimanche 22 octobre 2017
NASDAQ : 6629.0532 23.9863   nasdaq0.36 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

Android équipe désormais 75 % des mobiles

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Alain Bastide le 07/11/2012 - indexel.net
 
Android-equipe-desormais-75pourcent-mobiles

L’hégémonie du système d’exploitation pour terminaux mobiles de Google se confirme. Les entreprises vont pouvoir choisir plus sereinement une plate-forme cible pour leurs applications métier : Android pour des applications natives et HTML5 pour des applications portables.

 

Le cabinet d'études IDC estime qu'Android, le système d'exploitation pour terminaux mobiles de Google, équipe les trois quarts des smartphones et tablettes vendus dans le monde au troisième trimestre 2012, soit 136 millions d'appareils sur 181 millions. Pour Ramon Llamas, analyste chez IDC, "Android a été l'un des principaux moteurs de croissance du marché des smartphones depuis son lancement en 2008. Chaque année, la croissance d'Android a dépassé celle du marché et pris des parts à la concurrence" indique-t-il. Sur les douze derniers mois glissants entre le troisième trimestre 2011 et le troisième trimestre 2012, les ventes d'Android ont presque doublé, avec une croissance de 91,5 % sur cette période.

Les deux raisons du succès d'Android sont son ouverture et sa gratuité. Comme nous vous l'expliquions récemment (lire notre article Une tablette Google low cost et un iPad mini sous le sapin, mis à part Apple qui table aussi sur la vente de ses terminaux connectés pour faire des bénéfices, le modèle de revenus de Google repose essentiellement sur la diffusion de terminaux à bas prix permettant d'y vendre des contenus payants et d'y afficher des publicités. Les fabricants s'appuient sur Android pour être plus compétitifs. C'est notamment le cas de Samsung qui a connu de beaux succès avec ses smartphones Android S2 et S3.

Enfin une situation claire pour les entreprises

Malgré son rôle de pionnier, les parts de marché d'iOS, le système d'exploitation mobile d'Apple stagnent, passant de 13,8 % à seulement 14,9 % sur les douze derniers mois. Les autres acteurs historiques dégringolent. BlackBerry est passé de 7,7 % à 4,3 % de parts de marché et Symbian de 4,1 % à 2,3 %. Et malgré son partenariat avec Nokia, Microsoft ne parvient pas à imposer Windows Phone qui baisse de 3,6 % à 2 %.

Cette situation est particulièrement intéressante pour les entreprises qui vont désormais pouvoir choisir avec moins de risque une plate-forme cible pour le développement de leurs applications mobiles métier. Compte tenu du succès historique de l'iPhone et de l'iPad, elles ont désormais le choix entre trois socles d'exécution : iOS, Android ou HTML5 (lire notre article HTML 5 : est-ce enfin le moment de l'adopter ?). Un choix qui devrait les amener à privilégier Android pour les applications exigeant des performances importantes ou des fonctionnalités avancées et HTML5 pour sa portabilité.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages