Jeudi 7 juin 2018
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

Bientôt la mort du Flash ?

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Alain Bastide le 05/05/2010 - indexel.net
 
Fin-du-flash

Apple et Microsoft souhaitent privilégier le standard HTML 5.0 au détriment de Flash qu'ils critiquent violemment. Ne tirez pas sur l'ambulance...

 

Apple et Microsoft ne veulent plus entendre parler de Flash. Le charismatique patron d'Apple, Steve Jobs, a ouvert le bal en publiant une lettre ouverte au sujet du format Flash d'Adobe, déclarant en substance que "l'avenir des technologies mobiles passera par des standards ouverts tels que H.264, HTML 5.0, CSS et Javascript plutôt que par une technologie propriétaire telle que Flash". De toutes façons, selon Steve Jobs, "Flash n'est ni stable, ni performant, ni sécurisé. C'est une technologie inadaptée aux écrans tactiles et qui réduit la durée de vie de la batterie. Et c'est un format 100 % propriétaire. Or, nous voulons favoriser des standards ouverts". Fin du réquisitoire. Flash n'équipera jamais les matériels nomades d'Apple tels que l'iPhone ou l'iPad, dont les ventes ont atteint le million d'exemplaires la semaine dernière.

Un coup dur n'arrivant jamais seul, Microsoft a confirmé l'analyse d'Apple quelques jours plus tard. "Flash présente certains problèmes, notamment en ce qui concerne la fiabilité, la sécurité et la performance" déclarait Dean Hachamovitch, directeur général de la division Internet Explorer, sur son blog il y a quelques jours. Pour lui, "HTML 5.0 décrit les conditions de support de la vidéo sans pousser toutefois un format vidéo en particulier. Nous pensons que le H.264 est un excellent format. Internet Explorer 9 sera capable de lire des vidéos au format H.264 uniquement" confirmait-il récemment.

Incontournable sur le web, notamment pour la diffusion de vidéos, Flash est effectivement une technologie qui pose parfois des problèmes de performances comme le ralentissement de l'ordinateur de l'utilisateur. Mais Apple et Microsoft s'appuient surtout sur la sortie prochaine de HTML 5.0 pour tenter d'éclipser un sérieux rival. Apple souhaite maîtriser à 100 % sa plate-forme de distribution de contenus (iTunes) et d'applications (AppStore). Et Microsoft rêve d'imposer Silverlight, une version légère de sa plate-forme de développement .NET concurrente de Flash, sur tous les ordinateurs de la planète...

Mais Apple et Microsoft ont beau tirer sur l'ambulance, HTML 5.0 ne couvre que partiellement le spectre des fonctionnalités apportées par Flash. L'enterrement n'est donc pas pour demain.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages