Mercredi 13 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

Big Data et données clients : des technologies peu comprises

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Marion Lecomte le 05/12/2012 - indexel.net
 
Big-data-donnees-clients-markess

Avec un volume de données clients en hausse, le Big Data répond à des besoins analytiques clairement identifiés. Seule ombre au tableau : les technologies associées ne sont pas comprises des entreprises.

 

En avril, le cabinet d'études Markess International révélait que le premier enjeu pour les entreprises était d'améliorer l'exploitation de leurs données et notamment les données clients (lire notre article : Big Data - des entreprises peu concernées, des prestataires à l'affût). L'étude "Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le Big Data "* présentée en ce début de semaine s'inscrit dans cette continuité.

Premier constat surprenant : si le niveau de compréhension du terme "Big Data" semble bon, les décideurs interrogés ont de réelles difficultés à identifier précisément la signification des concepts et les technologies associées. Analyse de données non structurées et analyse prédictive sont les concepts les mieux compris avec une note inférieure à 3 sur une échelle de 5. Appliance, base de données NoSQL, écosystème Hadoop s'inscrivent dans la catégorie des concepts très vagues.

Étudier les données clients pour améliorer le service

Deuxième constat, beaucoup moins surprenant : ce qui intéresse les décideurs interrogés, c'est de pouvoir analyser l'ensemble des données clients en un minimum de temps afin de mettre en place de nouvelles segmentations et ciblages marketing. Objectifs : améliorer le service client (pour 56 % des répondants), gagner des parts de marché (35 %) et développer la fidélité client (33 %). Des enjeux clairement identifiés mais des projets finalement peu nombreux.

Peu d'organisations disposent en effet de budgets pour mener à bien ce type de projet : un tiers des personnes interrogées ont un projet en cours et 38 % y voient un intérêt mais n'ont pas les budgets pour démarrer quoi que ce soit. Les principaux freins relevés tiennent aux difficultés d'estimer les gains concrets et les coûts de mise en place. La tendance devrait néanmoins s'inverser d'ici 2014.

Le Big Data appliqué au domaine médical

Un projet de recherche mené par l'University of Ontario Institute of Technology (UOIT) auprès des nourrissons laisse entrevoir les avancées que le Big Data pourrait apporter à la médecine. Entre dix et quinze capteurs ont été positionnés sur 120 bébés permettant ainsi de suivre toute une série de paramètres sur leur état de santé. Grâce à des solutions permettant l'analyse de grands volumes de données à la volée, il devient possible d'anticiper avec 24 heures d'avance les problèmes rencontrés par les nourrissons prématurés. Les résultats de l'expérience sont probants avec une diminution de 40 % du taux de mortalité des bébés. Les technologies sont mûres, reste donc à les adopter !

 

*Enquête en ligne effectuée de septembre à novembre 2012 auprès de 110 décideurs issus d'entreprises privées et d'organisations publiques de plus de 250 salariés, complétée par des entretiens qualitatifs. Pour en savoir plus sur les résultats : http://bit.ly/markessREF_INFOPRIV 

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages