Samedi 16 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

Budgets informatiques : tendance à la baisse confirmée

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Marie Varandat le 14/11/2012 - indexel.net
 
Budgets-informatiques-tendance-baisse2

Pour la quatrième année consécutive, les DSI doivent faire autant, voire plus, avec moins de budget. Contraints à l’austérité, ils se focalisent sur les projets stratégiques en privilégiant le SaaS et le modèle au forfait.

 

Les budgets informatiques déclinent depuis 2009 et cette année ne fait pas exception. Selon une étude de Pierre Audoin Consultants auprès de 350 DSI en France, 65 % des entreprises ont en effet enregistré une baisse de leur budget contre seulement 20 % qui entrevoient une augmentation, aussi faible soit-elle. Faire plus avec moins, les DSI commencent donc à connaître. En découle une politique focalisée sur les projets stratégiques avec, en tête de liste, les solutions dédiées à la mobilité, à la sécurité et au cloud computing sans oublier les applications métiers.

Priorité au Saas et au modèle au forfait

Pour atteindre leurs objectifs budgétaires, les DSI adoptent donc de nouvelles positions, privilégiant le SaaS (Software as a Service, notre dossier SaaS). Le modèle économique de facturation à l'abonnement n'est probablement pas étranger à cette orientation qui permet d'avoir une meilleure maîtrise de ses coûts informatiques. Plus de la moitié des entreprises interrogées (60 %) l'auraient adoptée. Dans le même ordre d'idée, les DSI privilégient le modèle au forfait (prestation facturée en fonction du projet) au détriment de la régie (facturation au temps passé). Là encore, la meilleure visibilité sur les coûts apportée par le fonctionnement au forfait est sûrement un facteur déterminant.

L'économie d'une équipe informatique interne

Enfin, autre signe de politique budgétaire rigoureuse, les grands entreprises pratiquent désormais l'infogérance avec parcimonie tandis que les PME font le chemin inverse, confiant la totalité de leur système d'information à des prestataires externes. Plus avantageuse pour ces petites entreprises, l'externalisation leur permet de faire l'économie d'une équipe informatique interne.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages