Lundi 11 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

Bureautique : Google veut s'imposer face à Microsoft

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Alain Bastide le 02/01/2013 - indexel.net
 
Bureautique-google-microsoft

Les deux éditeurs viennent d’entrer dans une guerre de tranchées qui va obliger les entreprises à choisir leur camp en 2013.

 

La publicité en ligne, le cœur d'activité de Google, est de moins en moins rentable. Le géant du web cherche donc à diversifier ses revenus. La location d'applications en ligne aux entreprises figure parmi les cibles de choix. "Il est temps pour nous d'embrasser le marché de l'entreprise. Notre objectif est de conquérir les 90 % d'utilisateurs qui n'ont pas besoin des fonctionnalités avancées de Microsoft Office" réaffirmait récemment Amit Singh, Vice Président de Google.

Jusqu'à présent, Google s'est contenté de suivre la même stratégie que Microsoft lors du lancement de sa suite Office il y a vingt ans. La gratuité de services tels que Google Drive et Google Apps encourage les futurs utilisateurs professionnels à s'auto-former sur le logiciel. Ils seront ainsi prescripteurs tout en évitant aux futures entreprises utilisatrices des coûts importants de formation.

Fin de la gratuité et de la cohabitation

Persuadé que ses outils en ligne sont meilleurs que ceux de Microsoft, notamment en termes de montée en charge et de sécurité, Google va désormais récolter les fruits de ses années de patience. L'éditeur ne propose plus de version gratuite des Google Apps. Depuis début décembre 2012, les entreprises doivent débourser quatre euros par utilisateur et par mois pour accéder aux fonctionnalités précédemment gratuites.

Google va également arrêter son service Google Sync qui permettait jusqu'à présent de synchroniser les services en ligne Google Mail, Agenda et Contacts avec Outlook via le protocole Exchange ActiveSync. Les utilisateurs n'auront d'autre choix que de migrer vers les outils en ligne de Google ou de transférer leurs contacts, messages et agenda chez Microsoft.

Les entreprises vont devoir choisir

Microsoft s'est engouffré dans la brèche en proposant aux TPE d'utiliser gratuitement Office 360, sa suite en ligne, pendant 90 jours, jusqu'à fin février et dans la limite de dix utilisateurs maximum. Mais le géant du web entend rendre coup pour coup. Ses clients vont donc pouvoir utiliser gratuitement QuickOffice sur iPad, iPhone et terminaux Android pour manipuler les documents créés avec la suite Office de Microsoft, bientôt disponible elle aussi sur iPad.

Qui de ses deux géants convertira le plus d'utilisateurs en 2013 ? Personne ne peut le prédire. Une seule certitude : les entreprises vont devoir choisir !

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages