Vendredi 20 octobre 2017
NASDAQ : 6629.0532 23.9863   nasdaq0.36 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

Citrix promet des terminaux légers à 75 euros

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Alain Bastide le 02/11/2011 - indexel.net
 
Citrix-terminaux-legers

Après avoir adapté son offre côté serveurs, le spécialiste de la virtualisation finalise un système compatible avec son protocole HDX pour réduire le coût d’acquisition des clients-légers.

 

À l'occasion de sa grand' messe annuelle Synergy qui s'est tenue la semaine dernière à Barcelone, Citrix a réitéré sa volonté de devenir le leader mondial de la virtualisation des postes de travail. Outre le rachat de son partenaire britannique App-DNA, l'éditeur a dévoilé un composant tout-en-un qui permettrait de commercialiser des clients-légers à moins de 100 dollars (75 euros).

La plate-forme AppTitude d'App-DNA automatise l'évaluation des applications à virtualiser. Elle propose des solutions pour remédier aux problèmes de compatibilité rencontrés et aide les entreprises à bâtir une plan de migration cohérent. Elle facilite ensuite le déploiement des machines virtuelles en les packageant au format App-V de Microsoft et XenApp de Citrix. De grandes entreprises françaises telles que BNP Paribas, le Crédit Mutuel, Renault ou Rhodia l'utilisent.

Au-delà de ces grandes entreprises, Citrix veut conquérir les PME en les aidant à migrer facilement vers une architecture VDI (Virtual Desktop Infrastructure). En plus d'AppTitude, le spécialiste de la virtualisation a donc annoncé la solution VDI-in-a-Box spécialement conçue pour les PME. VDI-in-a-Box repose sur la technologie kMGR de la société Kaviza rachetée en mai dernier. Cette "appliance" virtuelle s'installe sur n'importe quel serveur d'entrée de gamme pour déployer et administrer les postes de travail virtuels. Elle fonctionne en grappe de serveurs pour assurer la disponibilité et la montée en charge des projets de virtualisation.

En plus d'AppTitude et de VDI-in-a-Box, Citrix veut définitivement convaincre les PME en leur proposant des terminaux clients-légers à moins de 75 euros (contre 500 euros pour un poste de travail standard). Citrix s'est donc allié à NComputing et Texas Instruments pour créer un SoC (System on Chip) dédié. NComputing propose déjà le composant tout-en-un Numo 3 compatible avec le protocole HDX et Texas Instruments est un spécialiste de l'architecture ARM. L'architecture des SoC de Citrix regroupe toutes les fonctions clés d'un client léger compatible HDX sur une seule puce informatique. De quoi abaisser drastiquement les coûts de fabrication. Les premières puces seront disponibles d'ici six mois. Dell, Fujitsu, HP, VXL et Wyse sont d'ores et déjà intéressés.

Avec ces terminaux à bas prix, Citrix pourra proposer une infrastructure complète, pré-paramétrée, d'ici mi 2012.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages