Mercredi 18 octobre 2017
NASDAQ : 6623.6567 0.3477   nasdaq0.01 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

Cloud Computing : Google et Salesforce.com sur le même nuage

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Antoine Robin le 03/06/2009 - indexel.net
 
Ciel.nuageux.representant.le.cloud.computing

Les développeurs utilisant la plate-forme de Cloud computing Google App Engine peuvent désormais relier leurs applications avec la plate-forme Force.com de Salesforce via des services web. Décryptage.

 

Leader mondial des outils de gestion de la relation client en mode hébergé (SaaS), Salesforce.com vient de présenter sa nouvelle version de Force.com for Google App Engine. Principale nouveauté : la possibilité de faire dialoguer des applications Java entre les deux plates-formes. Google étant surtout centré sur le grand public et Salesforce.com sur les entreprises, les deux partenaires entendent se partager une part du marché du Cloud computing - huit milliards de dollars, en croissance de 22 % selon Gartner - grâce à cette ouverture, gage d'interopérabilité.

Force.com for Google App Engine est un connecteur qui permet aux applications s'exécutant sur Google App Engine d'interagir directement avec la plate-forme Force.com de Salesforce.com. Présentée fin 2008, la première mouture s'appuyait uniquement sur des librairies Python, le langage utilisé par Google. Désormais, les développeurs peuvent exécuter des applications Java sur Google App Engine et dialoguer avec des applications Force.com via des services web au standard SOAP.

Selon Marc Benioff, président de salesforce.com, grâce à cette connectivité "les développeurs peuvent capitaliser sur les puissantes fonctionnalités de Force.com et de Google App Engine pour concevoir des applications plus performantes destinées au grand public comme aux entreprises". En clair, les développeurs n'auront pas à écrire des versions différentes de leurs programmes pour chacune de ces plates-formes. Et les entreprises pourront agréger plus facilement les données des deux plates-formes au sein d'une même application composite (mash-up).

Pour joindre le geste à la parole, Salesforce.com propose des services prédéveloppés tels que des tableaux de bord, un moteur de conversion de devises, le support multilingue et des périphériques mobiles. Les deux partenaires n'en sont pas à leur coup d'essai puisque Google propose une suite SaaS de gestion de la relation client (CRM for Google) et que Salesforce.com a déjà intégré Google Apps à ses outils (Salesforce for Google Apps).

Concrètement, le rapprochement de Google et de Salesforce.com va réellement améliorer l'interopérabilité (la communication) entre les deux plates-formes. Et le support de java au sein de Google App Engine facilitera, à terme, la portabilité des applications entre les deux plates-formes. Force.com s'appuie en effet sur un langage de programmation (APEX), proche de Java. Mais on est encore loin d'une véritable portabilité. L'Open Cloud Manifesto (notre article) tente de répondre à ce défi. Mais les principaux acteurs du marché - Microsoft, Google, Amazon, Salesforce.com - n'ont pas signé le manifeste.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages