Mardi 24 octobre 2017
NASDAQ : 6586.8262 42.2271   nasdaq0.64 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

Dell se lance dans l’appliance de virtualisation

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Alain Bastide le 13/04/2011 - indexel.net
 
Dell-appliance-virtualisation

Pour faciliter le déploiement en entreprise, le constructeur de PC propose des baies de virtualisation préparamétrées incluant tout le matériel et les logiciels nécessaires.

 

Dell vient d'annoncer une "appliance" (boîtier prêt à l'emploi, incluant le hardware et le software) destinée à simplifier et faire baisser le coût de la virtualisation des serveurs physiques. Baptisée vStart, cette nouvelle offre se présente sous la forme d'un rack 42U dans lequel sont pré-assemblés et préparamétrés différents matériels du fabricant. Chaque baie intègre sa propre alimentation électrique et un onduleur ainsi qu'un commutateur KVM.

Deux configurations seront disponibles cet été en Europe : vStart 100v et vStart 200v. Elles reposent sur des serveurs PowerEdge R710, des commutateurs réseau Gigabit Ethernet PowerConnect 6248 et sur des baies de stockage iSCSI EqualLogic PS6000XV. Cette infrastructure est pilotée par un serveur PowerEdge R610 sur lequel s'exécutent la console vCenter 4.1 de VMware (gestion des serveurs virtuels) et Equallogic SAN HQ de Dell (gestion du stockage).

L'équivalent de 100 machines virtuelles

Permettant d'exécuter 100 machines virtuelles, vStart 100v coûte approximativement 70 000 euros et inclut 3 serveurs R710, 4 commutateurs PowerConnect et une baie Equallogic. vStart 200v est commercialisé 117 000 euros et s'appuie sur 6 serveurs R710, 4 commutateurs PowerConnect et 2 baies Equallogic. À ce prix, un technicien de Dell déploie et configure la baie sur site.

Cette nouvelle offre complète l'appliance Dell Cloud Solution for Web Applications – basée sur les serveurs PowerEdge de Dell et le logiciel SmartDataCenter de Joyent – que le Texan avait présenté fin 2010 (notre article : Dell et Joyent mettent les nuages privés en boîte). Elle lui permet de lutter à armes égales avec ses principaux concurrents qui proposent tous des solutions alternatives : BladeSystem Matrix chez HP, FlexPods chez Cisco / NetApp et surtout vBlocks pour l'alliance VMware, Cisco, EMC (VCE).

À terme, Dell proposera des configurations avec une plus grande capacité (machines virtuelles, stockage). Le constructeur texan pourrait également supporter d'autres hyperviseurs que celui de VMware, notamment Hyper-V de Microsoft. "Nous étudierons d'autres hyperviseurs, notamment open-source, quand la demande sera plus forte chez nos clients", explique Praveen Asthana, vice-président Entreprises chez Dell.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages