Mercredi 26 novembre 2014
NASDAQ : 4779.185 21.378   nasdaq0.44 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

DSI : le cloud m'a tué

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Alain Bastide le 30/01/2013 - indexel.net
 
Dsi-cloud-tue

Les directeurs des systèmes d’information vont devoir faire parler les données du cloud computing et laisser les directions métier gérer elles-mêmes leurs achats informatiques.

 

Quel est l'impact du cloud computing sur le métier de Directeur des Systèmes d'Information (DSI) ? C'est à cette question que répond une récente étude du cabinet d'analyse Vanson Bourne en se projetant à l'horizon 2020. Réalisée pour le compte du fabricant de matériel réseau Brocade, elle confirme que le métier de DSI va fondamentalement changer.

Une infrastructure et des budgets réduits

Toutes les formes de cloud computing – SaaS, IaaS et PaaS – ont en commun de délocaliser une partie de l'informatique de l'entreprise dans un nuage qui n'est plus directement maîtrisé par la DSI. Dans ce contexte, la moitié des DSI interrogés estiment que de plus en plus d'applications métier seront acquises et pilotées directement par les directions métier, sans passer par la direction informatique.

La taille de l'infrastructure physique devrait logiquement se réduire et avec elle le budget associé. Plus de la moitié des DSI pensent qu'en conséquence ils passeront moins de temps sur les tâches quotidiennes de maintenance. En perdant cette casquette technique, ils craignent de ne plus être capables de gérer correctement le réseau de l'entreprise (débit, qualité de la bande passante, etc.) si les directions métier ne les tiennent pas informés. Et les deux tiers estiment que les directions métier risquent de se faire léser par leurs fournisseurs sur les contrats de niveau de service proposés.

De la fonction de CIO à celle de CDO

Pour Vanson Bourne, le métier de DSI va de plus en plus évoluer vers celui de conseil et de médiation. La DSI sera disponible pour guider les directions métier dans leurs choix et arbitrer les litiges. Le directeur informatique jouera également le rôle d'homme de loi en faisant respecter les grandes règles qui régissent le système d'information de l'entreprise : accès aux informations, sécurité, règles spécifiques au BYOD (Lire notre dossier BYOD), etc.

Mais l'évolution la plus excitante est certainement celle qui va se traduire par l'émergence d'un rôle décisionnel affirmé. Avec la tendance du Big Data (lire notre dossier Big Data), le responsable des systèmes d'information devra être en mesure de faire parler les données de l'entreprise, de transformer les teraoctets de 0 et de 1 en informations pertinentes permettant aux directions métier de prendre les bonnes décisions. Nous devrions donc assister à la naissance d'une nouvelle fonction, celle de Chief Data Officer (CDO).

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages