Dimanche 22 octobre 2017
NASDAQ : 6629.0532 23.9863   nasdaq0.36 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

Emploi informatique en berne mais développeurs toujours recherchés

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Antoine Robin le 05/12/2012 - indexel.net
 
Emploi-informatique-developpeurs

Le nombre d’offres d’emploi proposées aux cadres informatiques est en baisse. Certains profils restent cependant très recherchés, essentiellement par les petites entreprises de l’édition de logiciels.

 

L’emploi des cadres se porte plutôt bien en général avec une hausse des offres de 10 % sur les douze derniers mois glissants. Pourtant, l’Association Pour l'Emploi des Cadres (APEC) tire un signal d’alarme. Les offres destinées aux cadres informatiques, soit un quart des emplois cadres en France, ont baissé de 35 % en octobre 2012. Il faut en effet remonter à février 2006 pour rivaliser avec un tel niveau de chômage dans le secteur IT (notre article : Emploi informatique, priorité aux développeurs).

Plus de 5 200 postes de DSI proposés en 2012

Ce sont surtout l'informatique de gestion et la maîtrise d'ouvrage qui sont à la traîne ces derniers mois. À l’inverse, certaines compétences sont toujours très recherchées. C’est le cas notamment du web (+37 % sur les 12 derniers mois glissants), de l'exploitation et de la maintenance (+28 %), de l'informatique industrielle (+26 %), et des administrateurs systèmes et réseaux ainsi que des administrateurs de bases de données (DBA, +18 %). 5 216 postes de DSI ont également été proposés par les entreprises en 2012.

Globalement, les développeurs sont les profils les plus recherchés, notamment les développeurs expérimentés qui connaissent bien l’open source. Les écarts de salaire sont cependant conséquents entre la province et Paris (21 % en moyenne), soit 50 478 euros bruts annuels pour un ingénieur développeur à Paris, contre 41 218 euros bruts annuels en province.

Les petits éditeurs de logiciels peinent à recruter

Le baromètre RH, publié par l'Association Française Des Éditeurs de Logiciels (AFDEL) et le cabinet de courtage Apollo, observe un recul de 7 % des embauches chez les éditeurs de logiciels, essentiellement dans les entreprises de plus de 250 salariés. À l’inverse, les entreprises de moins de 250 salariés ont embauché deux à trois fois plus que les grands groupes. Et la qualité des embauches progresse chez ces petits éditeurs. Ils recrutent des profils plus expérimentés… quand ils arrivent à en trouver.

Plus de sept petits éditeurs sur dix ont en effet des difficultés à trouver un candidat, notamment à cause de la pénurie de profils (77 % des entreprises interrogées), de l’inadéquation des profils (64 %), d’une notoriété insuffisante (38 %) et d’une rémunération trop faible (36 %). Le profil le plus recherché par les éditeurs est celui d’ingénieur développeur.

Les canaux de recrutement divergent selon la taille des éditeurs. Les grandes entreprises s’appuient essentiellement sur les candidatures spontanées tandis que, moins connues, les PME recourent plus fréquemment aux sites d’emploi (50 % des recrutements), aux réseaux sociaux et à la cooptation.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages