Jeudi 7 juin 2018
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

Face à Objective-C, Java cherche le Graal

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Alain Bastide le 14/02/2012 - indexel.net
 
Java-graal

Poussée par Oracle, la communauté Java travaille sur un nouveau compilateur dynamique qui promet des gains de performance importants. Un impératif pour concurrencer le code binaire natif sur les terminaux mobiles.

 

Le langage Java est-il trop lent ? C'est la question que se posent de plus en plus de développeurs qui créent des applications destinées aux terminaux mobiles connectés (smartphones, tablettes numériques, etc.). Malgré une progression constante des ressources informatiques disponibles sur ces appareils (quantité de mémoire vive et puissance du processeur), les applications natives compilées en code binaire, telles que celles développées en Objective-C sur iOS, offrent de bien meilleures performances.

Oracle soutient donc le projet « Graal », un compilateur Java dynamique écrit en... Java. Grâce à cette consanguinité, ce compilateur Just-In-Time (JIT) produit un code intermédiaire (bytecode) d'une très grande qualité, sans pour autant nécessiter un temps de compilation plus long que les compilateurs JIT existants ou consommer plus de mémoire vive.

« Les machines virtuelles ont longtemps apporté de nombreux atouts dont la portabilité. Mais on note un regain d'intérêt pour le cade binaire natif, notamment via le succès d'Objective-C, le langage de développement pour iOS. Ce code binaire natif est très performant » explique Al Hilwa, analyste au sein du cabinet IDC.

Outre de meilleures performances, le développement de ce compilateur en Java va également améliorer la portabilité du code intermédiaire d'une machine virtuelle à l'autre. A terme, Oracle envisage d'utiliser Graal comme le compilateur officiel du Java Development Kit (JDK). Mais pour l'heure, le projet reste encore expérimental. Oracle se focalise à plus court terme sur la fusion de ses deux machines virtuelles : JRockit et HotSpot.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages