Lundi 23 octobre 2017
NASDAQ : 6629.0532 23.9863   nasdaq0.36 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

Favoriser la mobilité sans céder au BYOD

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Marie Varandat le 17/10/2012 - indexel.net
 
Favoriser-mobilite-byod

Tandis que le phénomène BYOD se développe en entreprise, les responsables informatiques augmentent leur budget pour mieux encadrer l’utilisation des équipements personnels et le développement de la mobilité.

 

Selon l'étude "Benchmarking Your Enterprise Mobile Device Operations Initiatives And Plans" publié le 15 octobre dernier par le cabinet Forrester Research, 60% des responsables informatiques français ont décidé d'augmenter leur budget mobilité. Objectif ? Soutenir l'activité des salariés. En d'autres termes, la majorité des entreprises admet que la mobilité est devenue un facteur de productivité et elles sont même 64 % à se concentrer sur l'amélioration des supports pour leurs salariés, leurs partenaires et les clients. Dans ce contexte, un tiers des entreprises a décidé d'investir pour financer l'utilisation de terminaux et d'applications mobiles en mettant en place des approches plutôt souples : selon l'étude, 67% des salariés européens interrogés peuvent choisir leurs smartphones professionnels et 70% leur tablettes.

Développer la mobilité mais avec des règles

Menée auprès de 2 300 décideurs de la mobilité et presque 5 000 utilisateurs en Amérique du Nord et en Europe, l'enquête révèle également que 33% des entreprises françaises se concentrent sur le développement d'une politique globale pour les salariés qui apportent leurs smartphones et tablettes personnelles au travail. Ce chiffre, à comparer avec les 60% du Royaume-Uni et les 56% de l'Allemagne, fait ressortir à quel point la prise de conscience en matière de risques engendrés par le BYOD tarde à se faire en France. 

Un constat corrélé par le fait que seulement 16 % des entreprises françaises proposent des bouquets d'applications pour périphériques mobiles à leurs salariés contre 28 % au Royaume-Uni. Avoir conscience des avantages de la mobilité et favoriser son développement ne signifie pas laisser faire mais encadrer pour mieux maitriser. C'est du moins ce qui semble ressortir de l'approche de nos amis anglo-saxons.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages