Jeudi 7 juin 2018
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

Firefox : des extensions payantes en 2010 ?

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Antoine Robin le 16/12/2009 - indexel.net
 
Firefox-et-extensions-payantes

Face à la demande des développeurs, la Fondation Mozilla pourrait créer une plate-forme de téléchargements payants dès l'année prochaine. Une demande légitime, mais qui bouscule l'écosystème du navigateur libre.

 

Si la rapidité d'affichage des pages HTML et les onglets ont fait le succès des premières versions du navigateur libre Firefox, c'est son système d'extensions qui a assuré la très forte adoption par les utilisateurs des dernières éditions. Il existe aujourd'hui des milliers d'extensions. Toutes sont gratuites et certaines comme AdBlock Plus ont déjà été téléchargées près de 65 millions de fois. Elles sont regroupées sur les sites addons.mozilla.org et geckozone.org (en France).

Pour l'instant, les développeurs d'extensions peuvent faire appel aux dons des internautes via le système de paiement PayPal. Mozilla ne touche aucun pourcentage. Mais avec le succès des applications pour iPhone à quelques euros, de plus en plus de développeurs d'extensions pour Firefox aimeraient profiter de cette manne potentielle pour arrondir leurs fins de mois ou pouvoir se consacrer à 100 % au projet qu'ils développent.

À l'occasion d'une conférence aux Etats-Unis le 11 décembre dernier, Justin Scott, qui gère les extensions au sein de la Fondation Mozilla, a donc indiqué qu'une place de marché permettant de vendre des extensions pourrait apparaître dès 2010. La seule certitude est que cette place de marché n'utilisera pas de verrous logiciels (DRM).

L'impact en entreprise pourrait être important. En effet, si un utilisateur individuel peut facilement s'acquitter d'un don sur PayPal ou via un système traditionnel de paiement en ligne, la gestion d'un parc de plusieurs centaines d'ordinateurs est plus délicate. Tout comme la capacité des entreprises à régler en ligne ce type de transactions. D'autre part, la qualité et la simplicité de déploiement des extensions actuelles pourrait se dégrader si les développeurs décident de publier des versions gratuites limitées et des versions payantes complètes.

Sans remettre en cause la légitimité des demandes de certains développeurs, le passage à des extensions payantes pourrait ralentir la progression de Firefox auprès du grand public, et plus encore en entreprise, alors que Google Chrome progresse chaque jour face à Firefox grâce à sa rapidité.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages