Mardi 12 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

Google Cloud SQL : un SGBD relationnel dans le nuage

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Alain Bastide le 11/10/2011 - indexel.net
 
Google-cloud-sql

Reposant sur MySQL, ce service d’hébergement de données étend les capacités de Google Apps Engine et répond à la demande pressante des développeurs de disposer d’un modèle relationnel.

 

Jusqu'à présent, pour créer des services Java ou Python sur le serveur d'applications en mode hébergé Google App Engine, les développeurs devaient s'appuyer sur la base de données propriétaire BigTable de Google. Cette dernière appartient à la famille noSQL qui repose sur un modèle en colonnes très différent des bases de données traditionnelles. Une gageure pour des informaticiens rompus au modèle relationnel ! Le géant du web vient donc d'ajouter le populaire moteur SQL de MySQL à son offre hébergée.

Baptisé Google Cloud SQL, ce service permet d'exécuter des bases de données relationnelles MySQL directement dans le nuage de Google. Deux interfaces - DB-API pour Python et JDBC pour Java - permettent de lier le code Google Apps Engine avec les données relationnelles de MySQL. Afin de faciliter la migration des données existantes depuis les serveurs de l'entreprise, Google propose un outil d'import-export. L'administration s'effectue via une console d'administration graphique.

L'intérêt de cette plate-forme hébergée (Platform as a Service, PaaS) est, selon Google, de disposer d'une plate-forme d'hébergement de données « managée » et d'une très haute disponibilité. L'entreprise n'a plus à investir dans des serveurs dédiés, à les mettre à jour, à gérer la montée en charge et la disponibilité via une réplication dynamique des données sur plusieurs centre de données. Google se charge de tout et promet un service "zéro-maintenance" et "zéro-administration".

Pour le moment, Google Cloud SQL est accessible gratuitement, en version beta fermée (sur invitation), sur le site Google Code Labs. Google devrait proposer dans les prochains mois une grille tarifaire adaptée. Nul doute que le géant du web proposera des prix attractifs car il n'est pas le seul à proposer ce type d'hébergement de données. Amazon avec ses services S3 et SimpleDB est déjà implanté sur ce marché depuis plusieurs années. Il a été rejoint par Microsoft qui propose SQL Server Data Services (SSDS) depuis près de trois ans.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages