Jeudi 7 juin 2018
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

Google, Gmail et Calendar en mode déconnecté confortent la stratégie "S+S" de Microsoft

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Antoine Robin le 11/02/2009 - indexel.net
 
Oeil.cible.par.une.recherche.figuree.par.une.loupe.et.le.mot.find

Toutes les applications bureautiques en ligne de Google - Gmail, Docs et Calendar - fonctionnent désormais aussi sans connexion internet. La stratégie de Google conforte celle de Microsoft.

 

Deux ans après l'apparition des premières solutions de caches de données locales (notre article), les applications en ligne de Google supportent le mode déconnecté : elles ne nécessitent plus de connexion internet pour fonctionner. C'est le cas notamment de Gmail (messagerie), Google Docs (traitement de texte), Google Reader (flux RSS) et Calendar (agenda). Avec la sortie imminente de GDrive (stockage en ligne), Google proposera donc bientôt un poste de travail complet en ligne. "Cette annonce de Google valide notre stratégie Software + Services (S+S) sur laquelle nous investissons depuis plusieurs années", réagit Jean-Christophe Pitié, directeur de la division Office chez Microsoft France.

Par rapport à Google - désormais son concurrent direct - Microsoft a fait le chemin inverse en transformant certains de ses logiciels en services en ligne. "Pour répondre aux différents usages des utilisateurs, il faut proposer le meilleur des deux mondes : Software (mode déconnecté, puissance de calcul en local, sécurité et confidentialité, personnalisation) et Services dans "le nuage" (ubiquité, accessibilité, multiterminaux, mises à jour transparentes, etc.)", détaille Jean-Christophe Pitié. Pour Google comme pour Microsoft, le support du mode déconnecté est un atout pour conquérir le marché des utilisateurs "hyper-nomades" qui ne jurent plus que par les netbooks et les smartphones. "À terme, Google pourrait s'associer avec des fabricants de netbooks pour y inclure son navigateur qui donnera alors accès à son poste de travail en ligne", analyse Jérémy Chatard, expert du web 2.0 chez Breek.

Une stratégie que le géant de la recherche View poursuit également sur les périphériques mobiles avec Androïd. Il n'est pas le seul. Microsoft développe dorénavant ses logiciels pour les trois types de terminaux connectés entre eux par le "nuage" (Cloud Computing), c'est-à-dire le PC, le téléphone et le navigateur internet. "Outlook en est certainement le meilleur exemple depuis plus de cinq ans : client riche pour le PC à la base, Outlook existe aussi pour le téléphone (Outlook Mobile et Outlook Voice Access) et pour les navigateurs internet (Outlook Web Access)", précise Jean-Christophe Pitié.

En attendant, pour bénéficier du mode déconnecté, les utilisateurs doivent utiliser le navigateur de Google (Chrome) ou installer Google Gears sur Firefox ou Internet Explorer. C'est cette extension qui gère le cache de données locales. GMail détecte automatiquement sa présence, mais il faudra paramétrer Calendar manuellement. Il est alors possible d'accéder aux applications et à leurs contenus même sans connexion internet. Le fonctionnement de GMail est en tout point similaire à un client lourd comme Outlook. L'utilisateur peut lire ses messages, accéder aux pièces jointes et même rédiger de nouveaux e-mails qui seront envoyés plus tard, lorsque la machine se reconnecte à internet. Le service, encore en version bêta, est loin d'être parfait : on ne dispose plus du correcteur orthographique, il est impossible d'ajouter une pièce jointe à un nouveau message, le carnet d'adresses n'est plus disponible en mode déconnecté... Frustrant.

L'ouverture du mode déconnecté de Calendar se fait quant à elle progressivement. Tous les utilisateurs n'y ont pas encore accès. Dans un premier temps, Calendar ne permettra que la consultation de l'agenda, sans possibilité d'ajouter un événement.

LIRE AUSSI
 
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages