Mardi 24 octobre 2017
NASDAQ : 6586.8262 42.2271   nasdaq0.64 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

Google renforce Cloud Platform et facture à la minute

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Alain Bastide le 22/05/2013 - indexel.net
 
Google-cloud-platform

Le géant du web propose une offre Platform as a Service, plus aboutie technologiquement et avec une facturation, unique sur le marché, qui s’effectue à la minute.

 

C'est à l'occasion de sa conférence Google I/O qui se tenait la semaine dernière à San Francisco que le géant du web a dévoilé son offre de cloud computing Google Cloud Platform. En regroupant différents services sous cette appellation, Google veut concurrencer Amazon Web Service (AWS), le leader incontesté du marché.

Reprenant certains éléments déjà connus comme le serveur d'applications java Google App Engine, cette platform as a service (PaaS) permet d'exécuter des applications et des sites web (App Engine), de stocker des fichiers (Cloud Storage), des données relationnelles SQL (Cloud SQL) et non relationnelles (Datastore), d'analyser des grands ensembles de données (BigQuery) et de réaliser des traitements intensifs (Compute Engine).

Google entend se démarquer de la concurrence, notamment d'Amazon, à la fois par son offre technique et la tarification de ses services.

Une petite révolution dans le monde du web

Côté technique, Google App Engine 1.8.0 propose désormais l'exécution de code PHP en plus de Java 7, Python et Go (le langage maison de Google). C'est une petite révolution dans le monde du web puisque cela signifie qu'il sera certainement possible, à terme, d'héberger son site web chez Google, aussi complexe soit-il et quel que soit le type de CMS utilisé. Cloud SQL offre une compatibilité à 100 % avec MySQL 5.5. Bien que non relationnelle, la base de données noSQL (en colonnes), concurrente de DynamoDB d'Amazon, Datastore supporte les transactions ACID et les requêtes SQL !

Ces briques techniques sont complétées par Google Cloud Endpoints qui propose une couche d'abstraction entre la logique métier et la couche de présentation, notamment pour le web et les applications mobiles. Constituée d'un ensemble de librairies, Cloud Endpoints génère une API (Application Programming Interface) REST qui se positionne en frontal des traitements et données hébergés sur App Engine. Les applications mobiles natives (Android, iOS) et web peuvent ainsi y accéder plus facilement et bénéficier de services tels qu'alertes, push de données, etc.

Côté tarifs, Google innove en proposant une facturation à la minute (avec un minimum de dix minutes). Jusqu'à présent la facturation la plus fine s'effectuait à l'heure.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages