Samedi 21 octobre 2017
NASDAQ : 6629.0532 23.9863   nasdaq0.36 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

Google sanctionne les sites web mal développés

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Antoine Robin le 19/06/2013 - indexel.net
 
Google-sanctionne-sites-web

Pour ne pas perdre de sa pertinence, le moteur de recherche va déclasser les sites web et mobiles mal développés. Il donne cependant quelques conseils à respecter.

 

Votre site web est-il compatible avec les smartphones ? Et votre site web mobile, si vous en disposez, répond-t-il aux exigences de Google ? Tous les webmasters de la terre commencent à se poser cette question suite aux annonces de Google. Avec sa position archi dominante tant du côté des terminaux que du moteur de recherche, le géant du web souffle en effet le chaud et le froid sur ce marché en plein essor. Considérant que les smartphones représentent déjà 15 % du trafic web mondial, il compte aider les utilisateurs à surfer plus confortablement depuis leurs terminaux mobiles.

Des règles pour obtenir un meilleur classement

Google a donc distillé quelques règles qu'il va prendre en considération dans son classement des résultats de recherche. Première règle : les sites web devront être capables de rediriger l'internaute vers la page de la version mobile qu'il a demandé et non vers la page d'accueil mobile. Ceci pour éviter à l'internaute de devoir à nouveau rechercher la page en question sur la version mobile du site web. Deuxième règle : les webmasters doivent cesser de renvoyer une page d'erreur (erreur HTTP 404) lorsqu'un mobinaute tente d'accéder à un site web classique. Enfin, troisième règle : la présence d'une vidéo sur une page web classique ne devra pas perturber sa lecture depuis un mobile iPhone ou Android (incapables de lire les vidéos Flash).

Google pourrait être challengé

Avec toutes ces règles, Google tente de conserver sa position chez les mobinautes. En effet, compte tenu de la maturité des technologies actuelles, il ne serait pas impossible à un challenger de venir rogner des parts du marché mobile à Google. Seule la pertinence des résultats permet au géant du web de conserver sa place. Il indique d'ailleurs, dans un billet de blog, plusieurs liens vers des recommandations supplémentaires telles que : des motifs de conception à respecter pour accélérer le temps de téléchargement et d'affichage de la page, la réponse à donner aux agents GoogleBot Mobile, vérifier que les liens d'une page mobile pointent bien vers des versions web mobile, etc.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages