Mercredi 13 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

IBM sécurise le Big Data

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Alain Bastide le 24/10/2012 - indexel.net
 
Ibm-securise-big-data

À l’échelle des entrepôts de données géants du Big Data, la sécurité devient un sujet clé car les fuites ne se comptent plus par milliers mais par millions d’enregistrements.

 

Alors que la plupart des géants de l'informatique ont annoncé des résultats en berne ces dernières semaines, IBM espère trouver un relais de croissance en proposant une gamme complète de solutions pour le Big Data. Après avoir racheté Platform Computing, un des leaders mondiaux du calcul parallèle distribué (HPC) et adopté le framework open source Hadoop (Lire notre article : Décisionnel : 90 % des données des entreprises sont inexploitables) pour proposer une nouvelle infrastructure décisionnelle baptisée InfoSphere BigInsights, Big Blue s'intéresse désormais à la sécurité des données et des identités au sein des environnements Big Data.

Empêcher les fuites de données

IBM Security Systems, la branche sécurité de Big Blue, vient donc d'annoncer une protection en temps réel pour les environnements Big Data. InfoSphere Guardium assure une surveillance en temps réel et fournit un rapport de conformité automatique pour les systèmes basés sur Hadoop, comme par exemple InfoSphere Biglnsights et Cloudera. Cet outil aide notamment à comprendre les modèles d'accès aux données et aux applications et ainsi à empêcher les fuites de données et à renforcer le contrôle des flux. Les entreprises peuvent également automatiser la détection des vulnérabilités et suggérer, par ordre de priorité, les actions correctives dans les différentes infrastructures.

À peine 10 % des données décisionnelles sont exploitées

Cette brique essentielle est complétée par deux autres solutions : InfoSphere Optim Data Masking et IBM Tivoli Key Lifecycle Manager (TKLM). La première permet aux entreprises de protéger les données critiques, provenant notamment d'Oracle et SAP, en les masquant (obfuscation) lorsqu'elles sont transférées d'un système Big Data à un autre. Les clés de cryptage utilisées par InfoSphere Guardium et Optim sont gérées tout au long de leur cycle de vie par IBM Tivoli Key Lifecycle Manager (TKLM).

En complétant sa gamme de solutions Big Data, IBM se concentre sur de très grandes entreprises et organisations (administrations notamment) qui sont aujourd'hui bloquées par une gestion traditionnelle de leurs données. Selon Big Blue, faute d'une approche adaptée, seulement 10 % des données décisionnelles sont actuellement exploitées. Le Big Data serait la solution.

IBM vise également les plus gros nuages informatiques (cloud computing) qui ont recours à ces technologies. IBM Security Systems vient en effet de dévoiler SmartCloud for Patch Management, un outil qui accélère le déploiement des patchs de sécurité. Les gestionnaires de nuages informatiques peuvent ainsi déployer des correctifs de sécurité en quelques heures plutôt que quelques semaines auparavant.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages