Jeudi 7 juin 2018
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

Intel veut brider ses processeurs

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Alain Bastide le 22/09/2010 - indexel.net
 
Intel-bride-ses-processeurs

Le fabricant va bloquer certaines fonctionnalités de ses puces. Pour y accéder, les utilisateurs devront acheter… une carte à gratter. Mais la démarche peut s'avérer intéressante pour les entreprises.

 

Avec l'Intel Upgrade Service, le fabricant invente des microprocesseurs à géométrie variable. Cette technologie permet en effet de débloquer certaines fonctionnalités du microprocesseur qui équipe nombre d'ordinateurs. Intel Upgrade Service fonctionne comme les cartes prépayées. Il suffit d'acheter une carte à gratter – 50 dollars environ – pour obtenir un code capable de déverrouiller certaines fonctionnalités. L'utilisateur n'a plus qu'à saisir ce code dans un logiciel qui met à jour la puce. Intel estime que cette approche permet aux fabricants d'ordinateurs de vendre des configurations d'entrée de gamme à un prix attractif tout en permettant à leurs clients de faire évoluer facilement leur configuration matérielle en fonction de leurs besoins.

Encore au stade de projet pilote, Intel teste cette technologie sur le Pentium G6951. Ce processeur est bridé par défaut à 3 Mo de cache de niveau 3. Pour 50 dollars, l'utilisateur peut activer 1 Mo de cache L3 supplémentaire (4 Mo au total) et surtout la technologie Hyper Threading (HT) qui dope les performances de la puce.

Cette démarche n'est pas nouvelle. IBM l'utilise depuis longtemps sur ses System i5 (anciennement iSeries et AS/400) pour réduire ses coûts de fabrication et d'assemblage. Mieux vaut en effet produire une seule puce très puissante et la brider que d'avoir à gérer différentes chaînes de production. Les clients d'IBM peuvent activer des coeurs à la demande, pour une durée déterminée. De quoi réaliser un gros calcul sans pour autant payer le prix fort le reste de l'année.

D'un point de vue budgétaire, l'approche d'Intel sera très intéressante pour les entreprises si la production en masse de puces haut de gamme permet de réduire leur coût de fabrication, que ce gain est partagé avec le client, et que le coût du débridage reste raisonnable. Le coût total de possession (TCO) des postes de travail est en effet composé essentiellement des coûts de licence, formation, maintenance et migration. Si l'Intel Upgrade Service permet d'éviter un renouvellement, cette approche sera certainement rentable pour l'entreprise et pour le fondeur qui partageront les économies réalisées grâce à l'allongement de l'utilisation des postes de travail en place.

À l'avenir, Intel pourrait développer son catalogue d'options. Tout laisse croire que des technologies comme vPro ou, pourquoi pas, des fonctions de sécurité fournies par le rachat de McAfee seront intégrées à l'ensemble des puces du fondeur.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages