Jeudi 14 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

L’alliance Nokia-Microsoft clarifie l’offre pour les entreprises

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Alain Bastide le 16/02/2011 - indexel.net
 
Alliance-microsoft-nokia

En difficulté, Nokia a choisi Windows Phone 7 pour ses prochains smartphones. Les choix de plates-formes pour les entreprises s’en trouvent simplifiés, même si rien n’est joué entre Apple, Google et Microsoft.

 

Après avoir été précurseur, Nokia enregistre un tassement sur le marché, pourtant porteur, des smartphones. La faute à deux concurrents en pleine forme : Apple et Google. Apple s'est hissé en cinq ans au même niveau que Nokia, et Google a fait un bond de 600 % en France en 2010. Son système d'exploitation pour mobile, Android, est ainsi passé de 3 % à 20 % de parts de marché en douze mois.

Le PDG de Nokia a récemment résumé la situation en envoyant un e-mail à ses salariés : « De nombreux points brûlants alimentent un violent incendie autour de nous » leur a-t-il expliqué, allant même jusqu'à juger son système d'exploitation pour mobile (SymbianOS) « non compétitif ». Las de cette débâcle, Nokia a décidé de former avec Microsoft une « alliance stratégique à long terme » pour retrouver le chemin de la croissance. Nokia troque donc SymbianOS pour Windows Phone 7.

Pour les éditeurs comme pour les entreprises, cette alliance a le mérite de clarifier le marché. D'un côté Apple et son système d'exploitation propriétaire qui vise essentiellement le grand public, de l'autre Google et son système d'exploitation ouvert (Android) que fédèrent de plus en plus d'acteurs du marché, notamment ceux qui s'adressent aux entreprises. Au milieu du gué, Microsoft et Nokia visent les particuliers et les professionnels. Leur alliance sera bénéfique si Microsoft parvient à faciliter l'extension des logiciels professionnels existants vers les smartphones de Nokia, à moindre coût.

Sur le marché professionnel, Nokia et Microsoft devront composer avec Android de Google. Ouverte, cette plate-forme basée sur Linux attire de nombreux constructeurs. C'est le cas de Samsung qui vient de présenter le Galaxy II lors du dernier Mobile World Congress. Basé sur Android 2.3, ce smartphone intègre de nombreuses fonctionnalités destinées aux professionnels : supervision de flotte et administration à distance avec Afaria (Sybase), conférence à distance avec Webex (Cisco), synchronisation du téléphone avec le serveur Exchange de l'entreprise via ActiveSync (Microsoft), etc. Samsung vient également de lancer le Mobile Business Intelligence Dashboard, une plate-forme décisionnelle pour mobiles, en partenariat avec SAP. Les deux entreprises ne comptent pas s'arrêter là et proposeront bientôt une gamme complète de solutions de mobilité destinées aux professionnels.

Cette évolution du marché simplifie les choix de plate-forme pour les entreprises. Celles qui ont retenu Microsoft pour développer leurs applications métier iront naturellement vers Windows Phone 7 en ayant la certitude d'accéder aux terminaux mobiles de Nokia. Les entreprises qui ont fait le choix de Java et de Linux, ou qui privilégient l'ouverture, se tourneront plus volontiers vers Android.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages