Jeudi 7 juin 2018
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

L'anarchie applicative coûte 6 % du budget informatique

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Antoine Robin le 01/12/2010 - indexel.net
 
Anarchie-applicative

Faute d’une gestion efficace de leur portefeuille applicatif, les entreprises investissent une part conséquente de leur budget pour maintenir des logiciels qui ne servent plus ou sont sous-utilisés.

 

Une récente étude conduite par Coleman Parkes Research pour le compte d'HP estime que 5,8 % des budgets informatiques sont consacrés à des applications sous-utilisées qui accaparent des budgets et des ressources humaines qui pourraient être consacrées à l'innovation. Les DSI sondés estiment que près de 15 % des applications métiers sont sous-utilisées et qu'elles n'apportent pas de réelle valeur. Un tiers des sondés estime même à plus de 20 % la part des applications sous-utilisées dans leur organisation. Maintenir et supporter ces applications qui n'apportent que peu de valeur aux métiers – sinon aucune – conduit à une augmentation inutile des coûts de maintenance. À l'échelle européenne, ce gâchis s'élève chaque année à 16 milliards de dollars.

Les entreprises françaises sont les plus concernées avec 83 % des DSI qui reconnaissent le problème, contre 58 % pour leurs homologues britanniques et 74 % en moyenne en Europe. Les fournisseurs d'énergie et les opérateurs télécoms concentrent ces dysfonctionnements plus que tout autre secteur d'activité.

Paradoxalement, un DSI européen sur deux estime être empêché par les directions métiers de conduire ses initiatives de modernisation et de consolidation des applications, par crainte des risques associés au changement. Pourtant, la quasi-totalité des DSI (97 %), tous pays et tous secteurs économiques confondus, considère que la gestion efficace du portefeuille applicatif est essentielle à la réussite économique de leur entreprise.

Les résultats de cette étude sont, malheureusement, corroborés par une enquête menée pour le compte d'Informatica auprès de 600 décideurs informatiques en France, en Allemagne et au Royaume-Uni (notre article : 25 % des applications ne sont jamais utilisées). Cette enquête estime que 25 % des applications qui constituent le système d'information des entreprises ne servent à rien. Le surcoût de ces applications "zombies" en termes de budget en licences, matériels et maintenance peut atteindre plus de deux millions d'euros par an. Bref, il serait temps de mettre en place une réelle gouvernance du système d'information.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages