Mercredi 18 octobre 2017
NASDAQ : 6623.6567 0.3477   nasdaq0.01 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

L’HTML 5 enfin finalisé

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Alain Bastide le 19/12/2012 - indexel.net
 
HTML5-seduit-trois-developpeurs-quatre

Attendue depuis huit ans, cette évolution majeure est enfin figée. Les entreprises et les agences web peuvent enfin lancer les premiers développements.

 

Après huit années de longues et pénibles discussions, le World Wide Web Consortium (W3C) vient de figer la spécification du langage HTML5. Si la version définitive est attendue pour le premier semestre 2014 (notre article HTML 5 figé en 2011... fin prêt en 2014), la "Candidate Recommendation" publiée il y a quelques heures intègre toutes les fonctionnalités définies par le groupe de travail et implémentées de façon stable par les éditeurs de navigateurs. Bref, les entreprises peuvent désormais utiliser HTML5 pour créer leurs sites web sans craindre des changements de périmètres fonctionnels.

Rappelant que HTML 5.0 n'est qu'une étape, le W3C a publié un brouillon de HTML 5.1 et Canvas 2D Level 2 en parallèle. Cette mise à jour vise à améliorer certaines fonctionnalités existantes tout en en proposant de nouvelles, notamment deux très attendues : le streaming adaptatif et les images "responsive" (adaptation dynamique à la résolution de l'écran). Des fonctionnalités visant à améliorer l'accessibilité devraient également faire partie du lot.

Des applications dynamiques sans Flash

Rappelons que HTML5 et 5.1 proposent un véritable socle d'exécution pour les applications web dynamiques et multimédia (notre article HTML 5 futur système d'exploitation web). Avec ce nouveau standard, il n'est plus nécessaire d'utiliser des plugins tels que Flash et Silverlight de Microsoft. L'affichage des rendus vectoriels dynamiques et des vidéos est géré nativement par le navigateur. Pour les applications, la notion de "page" disparaît au profit d'une interface identique à celle d'un logiciel installé nativement sur le navigateur. Une fois l'interface graphique chargée, l'écran est mis à jour partiellement via de nombreux échanges de données avec le serveur.

Mark Zuckerberg déclarait récemment que "la plus grosse erreur que nous avons faite a été de miser sur HTML5 au lieu de privilégier une application native". Une équipe de développeurs de la web agency Sencha ont créé l'application Fastbook pour démontrer l'intérêt de HTML5 sur les terminaux mobiles et démentir les propos du fondateur de Facebook. De fait, l'application HTML5 de Sencha est plus réactive que l'application Facebook développée en langage natif.

L'organisme de standardisation du web souhaite proposer HTML 5.1 Candidate Recommendation en même temps que la version finale de HTML5.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages