Vendredi 28 novembre 2014
NASDAQ : 4805.862 18.726   nasdaq0.39 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

L'Open World Forum comme si vous y étiez

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Antoine Robin le 07/10/2009 - indexel.net
 

Dédié aux logiciels open source, ce forum international a consacré l'innovation et les efforts de mutualisation à l'échelle francophone et européenne, sans faire l'impasse sur les défis à relever en entreprise.

 

Principal forum européen pour les Logiciels Libres et Open Source (FLOSS pour Free, Libre and Open Source Software), l'Open World Forum a rassemblé les 1er et 2 octobre dernier à Paris les leaders mondiaux de cet écosystème. Les 1500 participants sont tous ressortis de ce carrefour d'échanges avec la même conviction : "aujourd'hui, le logiciel libre est au coeur de l'innovation ouverte dans l'industrie du logiciel. Les bases de code sont de véritables courroies de transmission qui permettent aux uns de diffuser des innovations et aux autres de les exploiter, pour leurs besoins propres ou pour générer de la valeur", explique François Letellier, expert indépendant sur les stratégies open source et membre fondateur d'OW2.

Les nombreux représentants présents d'institutions publiques - Mairie de Paris, Conseil régional d'Ile de France, institutions allemandes, anglaises, brésiliennes, et hollandaises - ont insisté sur la capacité des logiciels libres à réduire le coût des applications métier en mutualisant développement et maintenance. Preuve que les gouvernements prennent ce sujet au sérieux, la Commission Européenne a créé l'IDABC (Interoperable Delivery of european e-government services to public, Administrations, Businesses and Citizens) pour mutualiser les développements au niveau européen.

Côté entreprises, l'Open CIO Summit a réuni des responsables informatiques autour de questions telles que la gouvernance et la gestion des risques associés aux projets open source. De nombreux DSI convaincus par le logiciel libre ont notamment souligné la difficulté de faire adopter un poste de travail open source par les utilisateurs qui considèrent les outils libres comme trop "cheap". Tous les DSI étaient d'accord : les utilisateurs sont le principal frein au changement. Autre sujet difficile en entreprise : la contribution. Alors que les administrations européennes parviennent progressivement à partager leur code, la mutualisation est plus difficile en entreprise car elles considèrent encore trop souvent l'ensemble de leurs développements comme stratégiques.

Cyril Pierre de GeyerPour répondre à ces problématiques de gouvernance et de gestion des risques, AlterWay, l'un des principaux acteurs open source français, vient de lancer une offre originale de coaching open source destinée à accompagner les DSI sur ces sujets difficiles. "Nous intervenons en amont des projets de changement pour permettre aux DSI d'utiliser sereinement les solutions open source", explique Cyril Pierre de Geyer chez AlterWay.

Autre tendance lourde du forum : l'écosystème open source se structure au niveau mondial. L'INRIA ouvrira le Centre d'innovation et de recherche en informatique sur le logiciel libre (Cirill) début 2010 pour favoriser les expérimentations entre acteurs publics et privés. Et le consortium OW2 (Europe, Chine et Brésil) se rapproche de l'Open Solutions Alliance (OSA) pour créer un consortium open source généraliste international. L'OSA est une association américaine qui avait récemment ouvert une branche européenne.

Enfin, l'Open World Forum a également braqué les projecteurs sur cinq start-ups distinguées par un Open Innovation Award : ScaleDB (cluster MySQL), Sonar Source (contrôle qualité du code source), Ulteo (bureau virtuel libre multi-OS), Kaltura (plate-forme vidéo libre) et BonitaSoft (Business Process Management).

La prochaine grande conférence française ouverte à l'internationale (fOSSa) se tiendra à Grenoble, les 17 et 18 novembre prochains. Elle réunira des chercheurs, des universitaires et des industriels. "Même si le projecteur est braqué aujourd'hui sur son utilisation commerciale, l'open source est né dans les universités", explique François Letellier, organisateur de la conférence. "fOSSa propose de repositionner le Libre au centre des collaborations recherche-industrie" indique-t-il.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages