Mardi 12 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

Le phénomène BYOD touche déjà 2 salariés français sur 3

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Antoine Robin le 13/12/2011 - indexel.net
 
BYOD-2-salaries-francais-su

Une majorité de salariés accède déjà aux données de l’entreprise via leur équipement personnel. Les entreprises sont divisées sur la ligne de conduite à tenir face à cette tendance de fond.

 

L'approche Bring Your Own Device (BYOD) - qui consiste à utiliser ses équipements personnels (téléphone, ordinateur portable, tablette électronique) dans un contexte professionnel - est-elle une tendance de fond ou une simple passade ? Pour en avoir le cœur net, IBM et IDC ont interrogé 206 utilisateurs et 100 responsables informatiques de grandes entreprises en France. « Les résultats de cette étude montrent l'importance du phénomène de consumérisation dans l'IT, notamment en ce qui concerne les applications mobiles » synthétise Nathalie Feeney, analyste senior chez IDC France.

Premier enseignement, 67 % des collaborateurs interrogés recourent déjà à leur smartphone personnel dans le cadre de leur travail. Ils l'utilisent pour accéder à leur messagerie électronique (78 %) et à leur agenda (66 %) professionnels. La tendance est identique pour les tablettes numériques (lire notre article Tablettes en entreprise : cinq tendances qui ne trompent pas). Utilisateurs et responsables informatiques cherchent surtout à être plus réactifs et productifs. 70 % des DSI y voient également le moyen d'améliorer les interactions avec les clients et 67 % de renforcer l'image innovante de l'entreprise.

Deuxième enseignement, cette tendance de fond va se renforcer. D'une part, 74% des utilisateurs souhaitent pouvoir accéder à toutes les applications collaboratives de l'entreprise (messagerie, intranet, applications métiers) en situation de mobilité à partir d'un outil de travail unique multifonctions. Si l'entreprise ne leur fournit pas ce terminal, ils s'en équiperont à titre personnel. Un message bien compris par les entreprises. 17 % d'entre elles vont accroître le nombre de salariés équipés en smartphones et 18 % celui en tablettes d'ici à six mois.

Troisième enseignement, les entreprises sont divisées sur la ligne de conduite à tenir face à cette tendance. Si 18 % prônent l'intégration des terminaux mobiles personnels, un tiers refusent de leur donner accès au système d'information. La moitié des DSI tolèrent le BYOD en l'accompagnant des règles à respecter, décrites dans la charte informatique de l'entreprise (lire notre article Droits et obligations des utilisateurs).

Enfin, 76 % des DSI ne mesurent pas encore l'ampleur de ce phénomène dans leur entreprise. Ce qui posera, à terme, des problèmes. Près de 70 % estiment qu'il va falloir adapter les applications existantes à de nouveaux systèmes d'exploitation et mettre en place de nouvelles infrastructures de communication, ce qui ne manquera pas de se traduire par des coûts supplémentaires, rarement budgétés. 59 % des directions informatiques soulignent également les risques de perte de données en cas de perte ou de vol des terminaux.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages