Mardi 24 octobre 2017
NASDAQ : 6586.8262 42.2271   nasdaq0.64 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

Les Américains ne veulent pas de Windows 8

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Antoine Robin le 21/11/2012 - indexel.net
 
Usa-windows-8

Malgré un budget marketing de plus d’un milliard de dollars, particuliers et entreprises font de la résistance. Ils ne souhaitent ni renouveler leur PC, ni acheter le dernier opus de Microsoft. Le couple Wintel aurait-il vécu ?

 

Dans une étude qui vient d'être publiée, le spécialiste de la sécurité, Avast, estime que moins de deux utilisateurs américains sur dix comptent changer d'ordinateur dans les mois à venir. Pire, ils se détournent peu à peu des PC fixes et portables au profit des tablettes et des smartphones (lire notre article : Le début de la fin du PC), notamment d'Apple : 42 % des utilisateurs comptent remplacer leur PC par un Mac ou un iPad.

Dans ce contexte morose, les fabricants d'ordinateurs comptaient sur Windows 8 pour relancer les ventes. Mais l'étude d'Avast révèle que seulement 9 % des personnes interrogées souhaitent renouveler leur PC pour pouvoir utiliser le nouveau système d'exploitation de Microsoft. Comme le rappelle une autre étude publiée récemment (lire notre article : Trois entreprises sur quatre ne veulent pas de Windows 8), l'interface tactile Metro déstabilise les utilisateurs de Windows. 99 % des logiciels qui fonctionnent sous Windows n'ont pas été pensés pour fonctionner avec une interface tactile et cette interface ne répond pas aux contraintes des professionnels. Si bien que 74 % des entreprises n'ont pas l'intention de migrer vers Windows 8. Notamment, les 40 % d'entreprises qui utilisent toujours Windows XP.

Les utilisateurs ne perçoivent pas la valeur ajoutée de Metro

Au-delà des contraintes ergonomiques, Microsoft vient de proposer trois nouvelles versions de Windows en quatre ans (Vista, 7, 8). Les entreprises ont eu chaud en évitant le piège de Vista. Elles n'ont toujours pas eu le temps de migrer vers Windows 7 qu'on leur propose une nouvelle version radicalement différente. « Microsoft va devoir démontrer à ses clients que Windows 8 apporte réellement de valeur ajoutée » estime le cabinet d'analyse Gartner. Car, en temps de crise, les migrations ne sont plus systématiques. Or, si l'apport de Metro est indéniable pour les tablettes et les smartphones, on a encore du mal à imaginer les gains de productivité apportés par une interface tactile sur le poste de travail traditionnel d'une secrétaire. D'autant qu'il n'est pas équipé d'un écran tactile...

À trop vouloir fusionner ses systèmes d'exploitation pour réduire ses coûts opérationnels, Microsoft a certainement fait, encore une fois, une boulette. Nul doute que Windows 9 corrigera ce problème. C'est en effet le rythme auquel l'éditeur nous a habitués depuis Windows 3.1. Cette version a été vite remplacée par Windows 3.11. Puis Windows 95 a été un semi-échec mais Windows 98 largement adopté. Windows 2000 a été éclipsé par Windows XP. Windows Vista n'a pas décollé au contraire de Windows 7. Prudentes, les entreprises attendront donc certainement Windows 9 pour migrer vers une interface tactile. Le temps que l'éditeur de Redmond finalise son système d'exploitation et que les utilisateurs se forment eux-mêmes, chez eux.

* Étude menée auprès de 135 000 utilisateurs américains, dont 65 % de Windows 7, 24 % de Windows XP et 8 % de Windows Vista.

 

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages