Dimanche 22 octobre 2017
NASDAQ : 6629.0532 23.9863   nasdaq0.36 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES, INFRASTRUCTURE

Les centres de données en cure d'amaigrissement forcée

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Antoine Robin le 13/01/2010 - indexel.net
 
Chiffres.en.baisse.representant.la.crise

Avec des budgets étriqués mais de plus en plus d'applications à héberger, les responsables de centre informatique doivent faire des économies. Ils plébiscitent la virtualisation et l'optimisation du stockage.

 

Comme chaque année, Symantec vient de publier son rapport mondial sur l'état des centres informatiques. Baptisée State of the Data Center 2010, cette étude est réalisée dans 26 pays auprès de 1 800 responsables informatiques qui gèrent en moyenne six data centers pour leur entreprise.

Malgré la crise, 42 % d'entre eux vont se lancer dans un ou plusieurs chantiers d'envergure en 2010. Pour 82 % d'entre eux, l'objectif numéro un est la réduction des coûts d'exploitation. Près de la moitié estiment en effet qu'ils ne disposent pas d'un budget suffisant pour relever les défis qui les attendent. La réduction des coûts passe par l'auto-formation des personnels, l'automatisation des tâches d'administration routinières, la virtualisation des serveurs et du stockage pour consolider l'infrastructure, ainsi que la "standardisation" des matériels.

Les trois principaux chantiers de 2010 seront la sécurisation du data center (83 %), la sauvegarde (79 %) et la protection des données (76 %). En parallèle, 36 % des responsables de centre informatique estiment que le nombre d'applications à gérer ne cesse d'augmenter et que l'infrastructure technique devient "difficile à gérer" (35 %).

 

Au-delà du volume de données toujours plus important à gérer, l'augmentation du nombre d'applications à héberger représente la principale source d'augmentation des coûts d'exploitation, loin devant l'augmentation du coût de l'électricité. Particulièrement médiatisé, le concept d'informatique verte (ou Green IT) n'est donc pas du tout une priorité. En revanche, la virtualisation et une meilleure gestion du stockage sont des sujets "importants" pour plus de sept entreprises sur dix.

Autre révélation intéressante, le cloud computing et les applications SaaS intéressent peu les responsables de centres informatiques, à moins que cette architecture ne leur permette de proposer aux utilisateurs un engagement de service 24h/24 et 7j/7 toute l'année et surtout qu'elle simplifie leurs contraintes de recrutement.

 

Car les gestionnaire de centre informatique peinent à recruter et fidéliser du personnel compétent. Plus de la moitié des entreprises se considèrent comme "sous-staffées" bien que 76 % ont autant, sinon plus, de propositions de postes ouvertes qu'il y a un an (Lire notre article : Quelles perspectives pour l'emploi des informaticiens en 2010 ?). Parmi les principales lacunes des candidats rencontrés : un manque de formation au niveau du réseau et des outils de virtualisation.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages