Mardi 12 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

Les dix technologies mobiles de demain

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Alain Bastide le 31/03/2010 - indexel.net
 
Les-10-technologies-mobiles-de-demain

Des écrans tactiles à la géolocalisation par GPS en passant par l'accès haut débit, le cabinet Gartner dresse une liste des dix technologies qui vont faire évoluer le marché des mobiles ces prochains mois.

 

chaque année, le cabinet d'études informatiques Gartner nous propose une liste des dix technologies qui auront un impact important sur le système d'information des entreprises et modifieront la façon de travailler des utilisateurs.

1. Web mobile : avec ou sans clavier

"Avec l'arrivée massive des smartphones et des netbooks, le trafic 'data' a dépassé celui de la voix à la fin de l'année dernière", estime Hans Vestberg, PDG de l'équipementier Ericsson. Et ce n'est qu'un début. On compte environ 400 millions d'abonnements données pour 4,6 milliards d'abonnements voix dans le monde. Mais Gartner estime que 85 % des terminaux mobiles pourront surfer sur le web dès 2011. Dans les pays émergeants c'est même souvent la seule façon de se promener sur la toile. Dans les pays industrialisés, 6 terminaux sur 10 sont capables d'afficher des sites web conçus pour des ordinateurs. La taille des écrans ne progresse plus mais la résolution s'affine. Pour l'entreprise, cela signifie que les utilisateurs nomades pourront accéder aux applications métier sans que la DSI soit obligée de les redévelopper. Reste à choisir le bon terminal : avec ou sans clavier.

2. Widgets : de plus en plus répandus

La capacité des terminaux mobiles à afficher des sites web traditionnels abaisse la barrière à l'entrée pour les éditeurs. Ils peuvent désormais utiliser une technologie de widget (comme celle du français Goojet par exemple) simple à mettre œuvre pour diffuser leurs applications sur mobile.

3. App Store : Apple n'est plus seul

S'il est un mot qui est entré dans le vocabulaire des "geeks" et autres fans des nouvelles technologies, c'est bien l'App Store, une contraction de Application Store, c'est-à-dire à la fois un magasin et un catalogue de logiciels en ligne pour périphériques mobiles. Après l'App Store de l'iPhone, de nombreux autres catalogues internet se développent. Celui de Windows Mobile recense par exemple plus de 20 000 applications (lire notre article : Windows Mobile 6.5 : 20 000 applications disponibles). Ces plates-formes de ventes sont le prolongement naturel des plates-formes de développement. Certaines pourraient d'ailleurs fusionner.

4. Write Once, Run Anywhere pour optimiser les développements

Parfois, le navigateur du périphérique mobile ne suffit pas pour un usage évolué. Plutôt que de promettre une portabilité qui reste un vœux pieux, certaines plates-formes de développement permettent d'écrire une seule fois une application qui est ensuite "compilée" vers un couple téléphone / système d'exploitation cible. Ces outils vont devenir incontournables. Le cabinet Gartner prévoit que les systèmes d'exploitation pour mobile seront de plus en plus hétérogènes, au moins jusqu'en 2012. Il faut dire que le matériel évolue vite. C'est notamment le cas des écrans.

5. Les écrans tactiles se démocratisent

Encore réservés à quelques modèles haut de gamme il y a à peine deux ans, les écrans tactiles seront l'interface utilisateur dominante en dans les pays industrialisés (Europe et Amérique du Nord) dès l'année prochaine. 60 % des mobiles commercialisés intègreront cette technologie. Un point clé, à prendre en compte dès la conception des applications métier car l'interface tactile modifie complètement l'ergonomie du logiciel.

6. Géolocalisation : une fonctionnalité désormais banale

La géolocalisation va également devenir une fonctionnalité banale puisque 75 % des terminaux mobiles intègreront un GPS dès l'année prochaine. De quoi contextualiser l'information fournie en temps réel à l'utilisateur. Cette approche est d'autant plus importante qu'elle évite à l'utilisateur d'interagir inutilement avec le terminal pour préciser sa position. Écrans tactiles et géolocalisation sont donc deux nouvelles dimensions structurantes des interfaces homme-machine.

7. Sécurité : la préoccupation des entreprises

Plus les terminaux sont intelligents et plus ils exposent de données sensibles. Par ailleurs, la banalisation des navigateurs au sein des terminaux mobiles va obliger les entreprises à renforcer la sécurité de leurs applications web sensibles.

8. Le Bluetooth 4.0 arrive

Si le groupe de travail Bluetooth tient son calendrier, il livrera deux nouvelles versions du protocole en 2011. Bluetooth 3.0 proposera plus de débit tandis que Bluetooth Low Energy (LE) 4.0 consommera moins d'énergie pour transmettre les données.

9. Le Machine to Machine devient intelligent

L'explosion des échanges de données sur le réseau téléphonique n'est pas seulement liée à la popularité des netbooks et des smartphones. Les industriels développent de plus en plus les communications de machine à machine (M2M) pour automatiser des processus et rendre les réseaux plus intelligents. L'écosystème va donc se densifier dans les deux à trois ans à venir.

10. Haut débit : saturation possible

Les opérateurs mettent de plus en plus en garde contre une saturation possible de leurs réseaux hauts débits à cause de l'explosion du trafic "données". Cependant, Gartner estime que la couverture des réseaux hauts débits va s'améliorer sur le territoire. Les dorsales des opérateurs pourraient donc être de plus en plus chargées.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages