Mardi 12 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

Les ingénieurs informatiques rattrapés par la crise

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Antoine Robin le 30/06/2010 - indexel.net
 
Crise-ingenieurs-informatique

Deux fois plus touchés que les autres catégories d'ingénieurs, les informaticiens doivent s'expatrier en Europe et aux États-Unis pour trouver un salaire et un emploi décents.

 

Le Conseil national des ingénieurs et scientifiques de France (CNISF) vient de publier son baromètre 2010 sur l'emploi des ingénieurs. Basés sur quelque 45 000 questionnaires, les résultats ne sont pas très positifs. Le CNISF estime en effet que le recrutement des ingénieurs a baissé de 33% en 2009, passant de 72 000 postes à 48 000.

L'impact de la crise a été particulièrement net dans le secteur informatique qui représente 17% des ingénieurs en poste (156 000 personnes). Avec moins de 4 250 recrutements en 2009 contre 11 500 en 2008, la baisse avoisine les 63%, contre 32% pour les autres secteurs d'activité employant des ingénieurs. Pire, 18 000 ingénieurs ont perdu leur emploi à cause de la crise et moins d'un quart en ont retrouvé un. "Les tensions sur le marché sont revenues à la situation de 2003-2004, après l'éclatement de la bulle internet", constate Gérard Duwat, directeur de l'Observatoire des ingénieurs au CNISF.

Dans ce contexte, les ingénieurs informatiques qui restent en France ont le moral dans les chaussettes : ils se sentent deux fois plus exposés, au chômage notamment, que leurs collègues. En revanche, ils sont de plus en plus nombreux à s'expatrier. L'année dernière, tous secteurs confondus, 84 000 ingénieurs sont partis chercher du travail à l'étranger, soit une augmentation de 13,4% par rapport à 2008. Le premier critère déterminant étant le salaire – avant l'intérêt de l'emploi et le potentiel d'évolution – les candidats à l'expatriation visent surtout la Suisse, le Royaume-Uni, l'Allemagne et les États-Unis.

En France, le salaire médian de 2009 s'établit à 52 780 euros, avec de fortes disparités selon le sexe et l'expérience. Un ingénieur informatique de moins de 30 ans gagne environ 37 000 euros bruts annuels contre 51 600 pour les hommes de 30 à 44 ans et 75 000 euros après 45 ans. Les femmes gagnent en moyenne 2,5 à 5% de moins que les hommes à compétence et expérience égales.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages