Jeudi 7 juin 2018
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

Microsoft en 2012 : du cloud, encore du cloud !

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Violaine Cherrier le 21/09/2011 - indexel.net
 
Microsoft2012-cloud

Ce 20 septembre, Microsoft France effectuait sa rentrée. Si la sortie de Windows 8 est très attendue, l’offre "plurielle" en matière de cloud computing devrait marquer l’année à venir.

 

Après Windows Azure, Microsoft s'attaque au cloud privé avec une offre plus aboutie destinée aux entreprises et une nouvelle solution destinée spécifiquement au secteur public. Côté cloud public, pas de grands changements à l'horizon : Office 365, la solution de messagerie et de collaboration en ligne, Windows Intune et Microsoft Dynamics CRM online complètent le "pack", élaboré sur la plate-forme Windows Azure.

2012 sera pour Microsoft l'année du cloud privé avec les sorties attendues de System Center 2012, la prochaine version de SQL Server et surtout Windows Server 8 (notre article lien vers actu de la semaine). Principale nouveauté : la montée en puissance d'Hyper-V qui devrait favoriser la migration de serveurs sans aucune interruption de service. Une offre qui s'inscrit dans la continuité des bons résultats observés pour les produits de l'éditeur dans une récente étude du cabinet IDC : Hyper-V affiche 20,9 % de part de marché, soit une amélioration de 5,6 points par rapport à 2010.

Objectif avoué : détenir 40 % de part de marché des logiciels de virtualisation en 2014. Le chemin est encore long mais ne semble plus impossible. Et Microsoft d'enfoncer le cloud : la version à venir sera capable de supporter 32 processeurs par machine virtuelle et 512 Go. Attention toutefois à Citrix qui grignote aussi des parts de marché et qui, selon le Magic Quadrant 2011 du cabinet Gartner, présente une offre plus complète.

À l'assaut du secteur public... et de Google

Autre annonce majeure de cette rentrée 2011, le partenariat entre Microsoft et Atos autour d'une solution de cloud privé à destination du secteur public. Avec des fonctionnalités de communication et de collaboration similaires à Office 365, elle reposera néanmoins sur une architecture différente, en cours d'élaboration. Proposée à un tarif légèrement supérieur à celui de l'offre Microsoft "standard", elle privilégie l'évolution à terme vers le cloud communautaire.

Pour répondre aux impératifs règlementaires du secteur public, "Atos dispose de deux datacenters en France, précise Jérôme Brun, vice-président, Global Cloud Services pour le groupe Atos. Nous assurerons également le support et toutes les questions ayant trait à la sécurité, au stockage, à l'archivage... De son côté, Microsoft fournit le socle de l'infrastructure, identique à sa propre offre de cloud privé."

Une solution qui répond aux nombreux besoins en la matière et à la volonté appuyée de l'État de favoriser l'économie numérique, la réduction des coûts et l'adoption massive des nouvelles technologies par les services publics. Toutefois, le duo s'attaque à un secteur – celui de la messagerie professionnelle "dans le nuage" – détenu par Google à près de 50 % (source Gartner). De même, la forte prédisposition du secteur public vis-à-vis de l'open source constitue un obstacle supplémentaire. L'avenir ne s'annonce donc pas forcément sans nuage pour ce partenariat.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages