Mercredi 13 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

Quel internaute êtes-vous : goinfre ou occasionnel ?

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Antoine Robin le 10/04/2013 - indexel.net
 
Quel-internaute-etes-vous

Selon une récente étude de Médiamétrie, une minorité d’internautes français comptabilise plus de la moitié du temps passé en ligne tandis que la majorité ne se connecte qu’occasionnellement.

 

La France compte 44,5 millions d'internautes. Mais tous ne se ressemblent pas, loin s'en faut. Selon l'institut de sondage Médiamétrie, cette population est scindée en trois catégories : les goinfres (15 %), les occasionnels (50 %), et les autres (35 %).

Même s'ils ne sont qu'une petite minorité, les goinfres concentrent plus de la moitié du temps passé en ligne. Ces drogués au numérique se connectent 63 heures par mois, dont 28 heures sur les blogs et les réseaux sociaux, 26 heures sur des jeux en lignes, et 11 heures sur leur messagerie électronique.

En comparaison, les 35 % d'internautes les plus proches de la moyenne font figure de "petits joueurs" avec leurs 12 heures mensuelles en ligne, dont 5 heures sur les blogs, 5 heures à jouer sur internet et 2 heures 30 sur leur messagerie. Les 50 % restant sont des internautes occasionnels qui se connectent de temps en temps et pas longtemps. Ils ne représentent en effet que 7,2 % du temps total de connexion des français.

En d'autres termes, et même si l'étude ne porte pas sur le téléchargement (légal ou pas) et la vidéo à la demande, les services en ligne et les ressources associées (bande passante, serveurs, etc.) sont littéralement "trustées" par 15 % des internautes. D'autres études, réalisées précédemment, confirment ces ordres de grandeur.

Fort de ce constat, les opérateurs et fournisseurs d'accès pourraient être tentés d'ajouter une clause de "fair-use" aux forfaits internet, comme c'est déjà le cas pour les forfaits web mobiles. Les goinfres du net seraient alors limités en bande passante ou devraient s'acquitter d'un montant supplémentaire pour disposer d'une bande passante en rapport avec leur consommation.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages