Jeudi 19 octobre 2017
NASDAQ : 6624.22 0.56   nasdaq0.01 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

Réseaux sociaux et productivité des entreprises, les cadres y croient !

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Marie Varandat le 23/05/2012 - indexel.net
 
Reseaux-sociaux-productivite-entreprises

Qualifiés de formidables machines à café qui favoriseraient le partage et les rencontres entre des employés provenant de services différents, les réseaux sociaux influent-ils réellement sur la productivité ? Les cadres en semblent convaincus…

 

Commandée par Google et menée par le cabinet Millward Brown, l'étude sur l'utilisation des réseaux sociaux en entreprise ne surprend guère par ses résultats : sur les 2 700 cadres interrogés dans 7 pays européens (France, Royaume-Uni, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Espagne et Suède), 75 % estiment que ces outils vont avoir une incidence forte sur la stratégie de leur entreprise. Ils pensent même que des changements significatifs et positifs sont déjà en cours. Parmi ces évolutions, une économie de deux heures et demie par semaine en moyenne sur la lecture et l'envoi de ses e-mails, sur le partage des idées ou encore sur la recherche d'informations ainsi qu'une réduction de 25 % sur les déplacements pour les réunions. Des gains qui se traduiraient par une accélération de 26 % dans les processus de décision et de 21 % du temps nécessaire au développement d'un produit.

Des RSSI moins convaincus

L'étude ne précise pas toutefois de quels réseaux sociaux on parle, ni de quels outils. Messagerie unifiée ? Solutions collaboratives ? Réseaux publics ? Privés ? Or, si l'on en croit une enquête récente sur le trafic web en entreprise par Zscaler, acteur dans les services de sécurité et de contrôle du trafic web, Facebook, pas plus que Linkedin d'ailleurs, n'ont la cote auprès des responsables de sécurité (RSSI). L'accès aux réseaux sociaux serait carrément banni dans un nombre croissant de sociétés, Zscaler ayant enregistré une baisse du trafic des entreprises vers ces sites d'environ 12 % entre 2011 et 2012. Ajoutons à cela qu'au jeu de la machine à café synonyme de développement de l'intelligence collective, les projets de « knowledge management » ou gestion de la connaissance, se sont déjà brisé les dents. Relayées aux oubliettes, les grandes idées d'innovation ou tout simplement de préservation du savoir autour d'un outil informatique n'ont finalement jamais vraiment profité aux entreprises.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages