Samedi 16 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

RIM victime de la consumérisation de l’IT en entreprise

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Thierry Lévy-Abégnoli le 04/04/2012 - indexel.net
 
RIM-victime-consumerisation-IT-entreprise

Le constructeur du BlackBerry souffre de la concurrence mais ses difficultés correspondent surtout à une stratégie qui peine à intégrer le phénomène de consumérisation de l’IT en entreprise.

 

Tout semble aller de mal en pis chez RIM, l'inventeur du BlackBerry. Annoncés le 29 mars dernier, les résultats financiers du premier trimestre 2012 sont mauvais : chiffre d'affaires de 4,2 milliards de dollars (en baisse de 25 % par rapport au premier trimestre 2011) et perte de 125 millions. En janvier, les deux cofondateurs Jim Balsillie et Mike Lazaridis, avaient démissionné de leurs postes de dirigeants. Jim Balsillie était toutefois resté à la direction du conseil d'administration, qu'il vient finalement de quitter.

Passer par le grand public pour revenir dans l'entreprise

RIM subit certes de plein fouet la déferlante de l'iPhone et autres smartphones Android. Mais cette concurrence traduit une mutation du marché : l'adoption massive par les entreprises de solutions grand public. Dès lors, le créneau d'un constructeur qui a fondé sa stratégie sur la fourniture de solutions taillées pour l'entreprise se rétrécit. RIM essaie bien depuis trois ans de répondre à ce phénomène de consumérisation en se tournant vers le grand public mais il est difficile de casser une image établie de longue date et de concurrencer Apple ou Samsung sur leur terrain.

De plus, cette stratégie coûte cher, au point que des rumeurs ont récemment évoqué un recentrage exclusif sur l'entreprise. Pourtant, lors de l'annonce de ses résultats, le constructeur canadien a confirmé qu'il allait persévérer, en lançant prochainement des smartphones grand public d'entrée de gamme dont il espère qu'ils reviendront dans l'entreprise grâce au phénomène Bring your own device (lire notre article : Six questions sur le phénomène "Bring your own device"). Mais la direction ne publie plus aucune prévision et prévient ses actionnaires qu'aucun redressement n'est à attendre avant l'automne 2012.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages