Vendredi 20 octobre 2017
NASDAQ : 6629.0532 23.9863   nasdaq0.36 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

Risque informatique : avez-vous la bonne assurance ?

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Marie Varandat le 26/06/2013 - indexel.net
 
Assurance-risque-informatique

La multiplication des incidents et l’évolution de la réglementation européenne sur la fuite de données personnelles devraient faire décoller le marché de l’assurance du risque informatique.

 

La poste, l'INSEE, la SNCF, l'Université de la Sorbonne, des banques, des mutuelles, des équipementiers automobiles... la liste des entreprises et des organismes victimes de fuites de données personnelles ne cesse de s'allonger. La dernière en date : Facebook, faisant état d'une fuite touchant six millions d'utilisateurs.

300 000 euros d'amende

Parallèlement, la Commission européenne prépare un projet de réglementation visant à rendre obligatoire la notification des fuites de données aux personnes concernées et aux organismes compétents, en l'occurrence la CNIL pour la France. Avec, à la clé, des amendes pour les entreprises ne respectant pas le protocole pouvant atteindre des montants conséquents, à l'instar des 250 000 livres sterling (près de 300 000 euros) payées par Sony après un double piratage de ses services en ligne en 2011. De quoi réveiller des cauchemars chez tous les PDG d'entreprise car personne n'est réellement à l'abri d'une violation de ses serveurs. Dans ce contexte, l'agence Reuters vient de publier un communiqué dans lequel elle estime que le marché de l'assurance du risque informatique devrait faire un bond en avant significatif dans les mois à venir.

L'Europe à la traîne

Selon l'agence de presse, ce marché pèserait déjà 1,3 million de dollars aux États-Unis en primes annuelles et aurait progressé d'un tiers par rapport à 2012. L'Europe, en revanche, accuserait un retard de près de dix ans sur celui du marché américain. Pour Reuters, cette différence s'expliquerait par l'absence de contraintes légales fortes en Europe, là où aux États-Unis les entreprises sont soumises à un cadre rigoureux depuis longtemps. L'avènement de la réglementation européenne pourrait changer la donne et pousser les entreprises du vieux continent à se protéger massivement, provoquant ainsi un décollage significatif du marché.

Trouver la bonne assurance auprès de spécialistes

Pour décoller, le marché devra toutefois préalablement s'étoffer d'offres adaptées aux risques spécifiques de la cybercriminalité. Or, pour l'heure, en France, la plupart des assureurs se contentent de contrats globaux englobant les risques informatiques en général. L'arrivée de spécialistes tels que l'américain Beazley devrait provoquer une évolution. Des années d'expérience sur un marché plus mature ont en effet permis à Beazley de concocter une garantie très complète. Couvrant les risques habituels lors de fuites de données, elle se distingue par un accompagnement des entreprises, réalisé par des experts juridiques et des spécialistes en relations publiques et communication de crise.

Fondamental, cet accompagnement prend notamment en charge la gestion des notifications et des réclamations de tiers, permettant ainsi à l'entreprise d'opérer dans un climat plus serein en ayant la certitude de ne rien oublier. L'offre comprend aussi un accès privilégié à des consultants informatiques expérimentés pour évaluer la cause, la gravité et l'étendue de la faille et des données perdues afin d'éviter que cela ne se reproduise. Nul doute que le lancement de cette offre en France en juin dernier devrait donner des idées aux concurrents...

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages