Mardi 24 octobre 2017
NASDAQ : 6586.8262 42.2271   nasdaq0.64 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES, SECURITE

Sécurité et mobilité : un mariage bancal

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Marie Varandat le 23/05/2012 - indexel.net
 
Securite-mobilite

L’étude menée par Juniper Networks met en évidence le peu de confiance des utilisateurs de technologies mobiles dans la sécurité de leurs équipements. Mais elle révèle surtout une profonde méconnaissance des risques…

 

A l'heure du m-paiement où le téléphone mobile voudrait devenir la nouvelle carte bancaire, l'étude commanditée par Juniper Networks fait mal. Première d'un rendez-vous que la société américaine spécialisée en équipements de télécommunication entend rendre annuel, cette enquête a été menée auprès de 4 000 utilisateurs, répartis dans différents pays : Etats-Unis, Royaume-Uni, Allemagne, Japon et Chine. Baptisée « Trusted Mobility Index », elle révèle en effet que seulement 15 % des utilisateurs de technologie mobile font confiance à leurs équipements, qu'il s'agisse de smartphones, PC portables ou tablettes. La grosse majorité (63 %) avoue ne pas savoir si les échanges sont sécurisés alors qu'ils seraient 76 % à utiliser des services critiques comme la banque en ligne ou la consultation de données médicales.
Des utilisateurs inconscients ?

800 000 appareils mobiles perdus ou volés chaque année

Les résultats du second volet de l'étude sont encore plus inquiétants dans la mesure où on peut légitimement se demander si les utilisateurs de périphériques mobiles cernent réellement le problème de la sécurité. En effet, 63 % des personnes interrogées estiment que la responsabilité de la protection de leurs données incombe d'abord aux fournisseurs de services contre 38 % seulement qui pensent que les fabricants ont un rôle à jouer. Dans le même ordre d'idée, 69 % sont plus inquiets de la sécurité du réseau que de la sécurité du terminal (43 %).

Des résultats étonnants quand on sait que 800 000 appareils mobiles (clefs USB, disques durs externes, smartphones, etc.) contenant des données sensibles sont perdus ou volés chaque année ou que 12 000 ordinateurs portables seraient « perdus » chaque semaine dans les aéroports américains, selon une étude réalisée par Dell en 2009. Et qui oserait croire qu'il est plus facile de pirater le réseau d'un opérateur de télécommunications que de débloquer un périphérique mobile à la sécurité somme toute souvent sommaire ? Dans ce contexte, les entreprises ont de quoi se ronger les sangs quand on prend en compte un autre chiffre inquiétant de l'étude : 50 % des personnes interrogées utilisent leur appareil personnel à des fins professionnelles sans autorisation de leur entreprise.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages