Vendredi 20 octobre 2017
NASDAQ : 6629.0532 23.9863   nasdaq0.36 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

Tout Google en ligne de commande

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Alain Bastide le 23/06/2010 - indexel.net
 
Google-ligne-de-commande

Le géant de la recherche complète son système d'exploitation en ligne avec l'équivalent d'un noyau Linux. Une initiative qui ravira les administrateurs systèmes.

 

Imaginez que, comme le groupe de retraite Malakoff Médéric (notre article : Malakoff Mederic adopte Google Apps pour ses 6 000 utilisateurs), vous abandonniez votre messagerie Microsoft Exchange pour Google Apps. Comment administreriez-vous vos 6 000 utilisateurs de GMail, Google Docs et autres applications en ligne ? Les outils web fournis par Google sont certes efficaces, mais dans les limites d'une interface graphique qui oblige à cliquer et faire défiler des dizaines de pages pour simplement sélectionner 500 documents dans un répertoire...

C'est pour cette raison que Google vient d'annoncer GoogleCL (pour "command line tools for the Google Data APIs"). Développée en langage Python, cet utilitaire est accessible sous licence open source Apache 2.0. Il s'installe sur un poste de travail connecté à internet et autorise alors, en plus du mode ligne de commande, l'exécution de scripts complexes. "Google vient d'inventer l'équivalent du shell Linux ou du DOS Windows pour le cloud computing", résume Jérémy Chatard, directeur technique de Breek, une SSII spécialiste du web 2.0.

Encore embryonnaire, GoogleCL fonctionne avec la plupart des Google Apps telles que Blogger, Calendar, Contacts, Docs, Picasa et YouTube. Pour exporter ses contacts, il suffit par exemple de taper "$ google contacts list name,email > contacts.csv". On peut aussi ajouter, supprimer, modifier, télécharger, lister, renommer, etc. des documents (Docs), des événements (Calendar), des contacts (GMail), etc.

Une approche qui intéressera d'abord les développeurs d'applications web 2.0 et les administrateurs systèmes. Les premiers vont pouvoir développer des logiciels clients qui piloteront les services distants via ces lignes de commande. Les seconds vont pouvoir simplifier et automatiser une partie de leurs tâches routinières.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages