Mercredi 13 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

Une clé USB en papier

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Antoine Robin le 19/12/2012 - indexel.net
 
Cle-usb-papier

Plus écologique et moins onéreux qu’une clé USB traditionnelle, l’Intellipaper est un support hybride qui a l’avantage de proposer un premier niveau d’information ne nécessitant pas d’ordinateur.

 

C'est désormais courant : sur les salons et les conférences, les organisateurs et les exposants distribuent leur documentation commerciale sur une clé USB. La société Intellipaper propose une alternative à la fois moins onéreuse et plus écologique. Baptisée IGG8, sa clé USB est constituée uniquement de trois couches de carton, d'une encre conductrice pour le contact avec le connecteur de l'ordinateur, et d'une puce en silicium. Le prototype fonctionnel de ce « papier numérique » propose une capacité de stockage de 8 à 32 Mo.

Badge, plan d'accès ou livret d'opéra

L'idée est de pouvoir adjoindre une capacité de stockage à un document papier ou carton dont la durée de vie est, par définition, très courte : badge, plan d'accès, faire-part, courrier notarié, livret d'opéra, etc. Les informations les plus importantes sont imprimées, mais l'utilisateur peut aller plus loin en récupérant le contenu numérique dès qu'il dispose d'un ordinateur. Après l'événement, un pré-découpage laser permet de plier correctement la clé pour la matérialiser afin de l'insérer dans un port USB pour lire les informations qu'elle contient. La partie en papier qui n'est plus utilisée peut être triée directement dans le bac à matériaux recyclables.

Un intérêt marketing, mais pas écologique

D'un point de vue environnemental, l'effort fait sur le contenant (support papier) est intéressant. Mais il est aujourd'hui clairement établi que la puce électronique concentre plus de 80 % de l'empreinte écologique d'une clé USB. Comme l'a démontré l'ADEME dans un rapport paru cet été, la lecture à l'écran a moins d'impact que l'impression pour un temps de lecture inférieur à deux minutes et douze secondes par page. Au-delà, l'impression noir et blanc, recto verso, deux pages par feuille, devient préférable.

Si on se place dans le contexte d'une conférence de 100 personnes recevant une clé USB IGG8 selon le scénario de référence*, l'impact représenterait environ 50 kg équivalent CO2, ce qui correspond à une empreinte carbone neutre par rapport à une conférence classique proposant les documents sur support papier.

La clé IGG8 d'Intellipaper n'est pas encore commercialisée. La société compte lever 300 000 dollars sur la plate-forme Indiegogo pour financer son développement commercial.

 

* Le scénario de référence est un document scientifique de 200 pages pesant 10 Mo, stocké sur une clé USB de 2 Go, et dont la lecture de chaque page nécessite 3 minutes.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages