Jeudi 14 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

Le VDSL2 va-t-il tuer la fibre optique ?

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Antoine Robin le 07/05/2013 - indexel.net
 
Fibre-optique_2

Le déploiement d’une nouvelle technique de transport de données numériques sur fil de cuivre risque de repousser à des dates ultérieures le déploiement de la fibre optique dans les zones les moins intéressantes économiquement pour les opérateurs.

 

Alors que le très haut débit de la boucle locale internet semblait jusqu'ici réservé à la fibre optique (FTTH pour Fiber To The Home), l'Autorité de régulation des télécoms (Arcep) vient d'autoriser l'exploitation commerciale du standard Very high speed Digital Subscriber Line 2 (VDSL2) en France.

Comme l'ADSL, cette technologie repose sur la bonne vieille paire de fils de cuivre du téléphone pour transporter un signal numérique. Le débit théorique maximum est de 100 Mb/s soit cinq fois plus que le maximum offert par l'ADSL à 22 Mb/s. Cependant, l'atténuation du signal est très rapide. "La longueur ne doit pas excéder 1 km en distribution directe" rappelle l'Arcep. Les premiers tests grandeur nature, chez OVH et Free, montrent plutôt des débits allant de 80 Mb/s à quelques dizaines de mètres du répartiteur à 45 Mb/s à 500 mètres.

Une technologie complémentaire à la fibre

Autrement dit, VDSL2 n'apportera pas une solution aux abonnés ADSL qui souffrent de faibles débits du fait de leur éloignement des répartiteurs (DSLAM). VDSL2 permet surtout d'augmenter le débit des abonnés qui sont déjà les mieux lotis. Au final, l'Arcep estime le nombre des foyers éligibles à environ cinq millions et le nombre de lignes à plus de 30 Mb/s à "seulement" deux millions.

Les fournisseurs d'accès internet (FAI) prévoient de commercialiser des offres dès cet automne. Elles viseront surtout des zones du territoire peu denses où l'arrivée de la fibre n'est pas encore prévue. Bref, il s'agit plus d'une solution complémentaire ou d'attente que d'une technologie concurrente à la fibre. VDSL2 risque donc surtout de repousser le déploiement de la fibre optique dans les zones les moins intéressantes économiquement pour les opérateurs.

Techniquement, certaines box d'accès à Internet sont déjà compatible moyennant une mise à jour du firmware. C'est notamment le cas du dernier modèle de LiveBox chez Orange, de la Freebox Revolution chez Free, de la dernière box de SFR et de tous les clients professionnels d'OVH.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages