Samedi 21 octobre 2017
NASDAQ : 6629.0532 23.9863   nasdaq0.36 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

Virtualisation : Xen fonctionnera bientôt sur les processeurs ARM

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Alain Bastide le 05/12/2011 - indexel.net
 
Virtualisation-xen-processeurs-arm

Citrix porte actuellement son hyperviseur sur la dernière génération de puces Cortex-A15 qui embarque des instructions natives pour la virtualisation.

 

L'hyperviseur open source Xen est en cours de portage sur l'architecture de processeurs basse consommation ARM. C'est ce que vient d'annoncer une équipe de développeurs Citrix (pour rappel, XenSource a été racheté par Citrix en 2007) sur la liste de diffusion LKVM.org. C'est la confirmation, s'il en fallait encore une, de deux tendances lourdes de l'industrie informatique : l'intérêt croissant des fabricants de serveurs pour les processeurs basse consommation et l'arrivée imminente de la virtualisation sur les terminaux mobiles.

Pour le moment, il s'agit d'un projet expérimental de portage sur le processeur Cortex-A15 qui supporte les instructions de virtualisation introduites par l'architecture ARM v7. Le projet permet de démarrer un noyau Linux 3.0 sur une machine virtuelle ayant un accès direct à l'ensemble des composants physiques sous-jacents. A terme, Xen sera capable d'exécuter plusieurs systèmes d'exploitation différents (autres que Linux) sur un seul serveur physique équipé de puces ARM. Il fonctionnera également sur l'architecture ARM v8 64 bits.

Citrix vise clairement le marché des serveurs de virtualisation et les infrastructures de cloud computing qui s'orientent progressivement vers la « physicalisation », c'est-à-dire la multiplication de puces basse consommation dans un seul serveur. Chaque puce est alors perçue pour l'hyperviseur comme un serveur à part entière (lire nos articles sur les initiatives d'Intel et AMD et le projet Moonshot de HP à ce sujet).

Citrix n'est pas le seul éditeur à s'intéresser à ce marché. Le leader mondial VMware propose déjà une version de son hyperviseur capable d'exécuter deux machines virtuelles sur une seule puce ARM. L'Université de Columbia porte actuellement KVM (un autre hyperviseur open source) sur les processeurs Cortex-A15. Et Samsung adapte actuellement Xen (Xen ARM Project) sur les processeurs déjà disponibles ARM v5 et v6 et son Exynos 5250 (Cortex-A15 double cœur).

Au-delà des serveurs spécifiquement visés avec ARM v7 etv8, tous les éditeurs s'intéressent également à l'exécution de machines virtuelles sur les terminaux mobiles (smartphones et tablettes notamment) équipés majoritairement de puces ARM. Sur ce marché, Citrix aura affaire à VMware qui propose déjà Mobile Virtual Platform qui permet notamment d'exécuter deux machines virtuelles sur un même téléphone mobile (notre article).

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages