Lundi 18 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

VMware pousse le cloud computing dans l'entreprise

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Antoine Robin le 22/04/2009 - indexel.net
 
Portable.devant.un.ciel.nuageux.symbolisant.le.cloud.computing

Première plate-forme de virtualisation de bout en bout - processeur, stockage, réseau - vSphere 4.0 veut simplifier le cloud computing au sein des entreprises. À la clé : l’espoir de réduire les investissements et les coûts de fonctionnement IT.

 

Disponible en juin prochain, vSphere 4.0 permettra aux entreprises de construire leur propre nuage informatique (Cloud computing). Après les serveurs, VMware a en effet étendu la portée de son infrastructure de virtualisation au réseau et au stockage. L'éditeur estime avoir mis au point le premier "cloud OS".

Basé sur le nouvel hyperviseur ESX 4.0, vSphere 4.0 est composé de trois briques :
- vCompute agrège ESX 4.0 et tous les modules liés : Distributed Resource Scheduler, Distributed Power Management.
- vStorage propose une fonction de virtualisation et de sur-allocation dynamique des espaces de stockage (thin provisioning).
- vNetwork s'appuie sur une nouvelle version du commutateur (switch) virtuel vNetwork Distributed Switch déjà présent dans ESX 3.5. Ce dernier permet, entre autres, de conserver les attributs réseau d'une machine virtuelle quel que soit son lieu d'exécution.

Pour compléter le tableau, VMware Fault Tolerant remplace le module HA (High Availability) de Virtual Infrastructure 3 en dupliquant l'environnement d'exécution sur deux serveurs matériels (ou plus) afin de parer dynamiquement à n'importe quelle panne.

Cette quatrième version de l'infrastructure de virtualisation de VMware est une avancée majeure. D'une part, c'est la première infrastructure complète et mature qui simplifie réellement la mise en œuvre d'infrastructure SaaS ou Cloud. D'autre part, la virtualisation complète de l'infrastructure matérielle et les mécanismes de déplacement automatique de machines virtuelles d'un serveur à l'autre vont permettre de charger au maximum les serveurs matériels sans abaisser le taux de disponibilité. De quoi réaliser de substantielles économies en investissements et en frais de fonctionnement en limitant les matériels redondant actifs.

Selon VMware, vSphere 4.0 améliore le ratio de consolidation (machines physiques vers machines virtuelles) de 30 % par rapport à VMware Infrastructure 3. Grâce au "thin provisioning" et à la déduplication de données, les entreprises devraient économiser 50 % d'espace de stockage. Enfin, Distributed Power Management promet d'économiser 20 % de la facture électrique.

À terme, VMware compte "fédérer dynamiquement les nuages informatiques internes et externes". L'entreprise pourra alors répartir plus facilement ses traitements et ses données sur différents sites géographiquement distants afin de d'obtenir un taux de disponibilité proche de 100 %. Certains nuages pourront, entre autres, être loués à des fournisseurs. Une bonne nouvelle pour les PME.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages