Mercredi 13 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

VMware veut virtualiser toute l'infrastructure informatique

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Alain Bastide le 08/09/2010 - indexel.net
 
Ciel.nuageux.representant.le.cloud.computing

Unifier virtualisation et cloud computing pour faciliter l'hébergement et l'accès aux infrastructures IT : c'est l'objectif affiché par VMware à l'occasion du salon VMworld de la semaine dernière.

 

Précurseur et leader incontesté des technologies de virtualisation, VMware affiche une santé insolente. Son chiffre d'affaires a grimpé de 48 % au second trimestre (674 millions de dollars) et sa grand' messe annuelle - VMworld qui se tenait la semaine dernière à San Francisco - a réuni 17 000 participants.

L'éditeur ne se repose pourtant pas sur ses lauriers. Après avoir virtualisé les serveurs physiques et les postes de travail, il veut désormais aider les entreprises à virtualiser l'ensemble de leur infrastructure informatique (matériels comme logiciels) pour la placer dans un ou plusieurs nuages (cloud computing). Une stratégie qu'il nomme « IT as a service ».

En fédérant dynamiquement ses nuages internes et externes, l'entreprise pourra alors répartir plus facilement ses traitements et ses données sur différents sites géographiquement distants afin de d'obtenir un taux de disponibilité proche de 100 %. Certains nuages pourront, entre autres, être loués à des fournisseurs tandis que d'autres seront opérés en interne.

Pour parvenir à construire ce "réseau de nuages", VMware s'appuie sur vCloud Director. Ce logiciel permet de créer ses propres nuages privés ou publics. Commercialisé à partir de 3 750 dollars pour 25 machines virtuelles, il chapeaute la plate-forme d'exécution vSphere avec des fonctionnalités avancées d'administration et de provisionning. L'éditeur a également amélioré son outil d'administration d'infrastructure virtuelle (vCenter) en y ajoutant les fonctions de découverte d'architecture (nLayers) et de gestion d'incidents (Service Manager).

La transformation de l'infrastructure physique en nuage passe aussi par celle du réseau. En plus de vNetwork apparu avec vShpere 4.0, VMware a étendu la gamme vShield avec vShield App et vShield Edge. vShield App protège les applications en vérifiant le respect des règles de sécurité définies par la DSI. vShield Edge virtualise le réseau en proposant des services de base tels que des serveurs DHCP (Dynamic Host Protocol Network), VPN (Virtual Private Network), NAT (Network Adress Translation), l'équilibrage de charge, etc. Chaque module est commercialisé à partir de 1 250 dollars pour 25 machines virtuelles.

Enfin, VMware s'intéresse toujours autant à la virtualisation du poste de travail avec une nouvelle version (4.5) de View dont les principales nouveautés sont le support de Windows 7 et de l'iPad d'Apple, la prise en charge de ThinApp 4.6 par View Manager, ainsi que le support du mode déconnecté. View 4.5 est une première étape vers Horizon, l'aboutissement de la stratégie VDI (Virtual Desktop Infrastructure) de l'éditeur. Avec Horizon, VMware permettra à l'utilisateur final d'accéder à n'importe quelle application (client-serveur, web, etc.) depuis n'importe quel périphérique (ordinateur de bureau, smartphone, iPad, terminal client-léger, etc.) sans avoir à s'identifier à nouveau. Un sacré challenge qui débute par le rachat de Tricipher, un spécialiste de l'identification unique (SSO).

 

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages