Lundi 11 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

APPLICATIONS

2004 : rétrospective d'une année informatique agitée (suite)

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par David Thévenon le 15/12/2004 - indexel.net
 

A l'aube de 2005, retour sur les événements qui ont marqué l'année 2004 en dix points clés : sécurité, emploi, open source, ERP, stockage, VoIP... Autant de repères pour anticiper.

 

5. Capacité de stockage en hausse, prix en baisse

 

Si la bande passante Internet augmente, c'est surtout du côté des supports de stockage que les progrès les plus importants ont été réalisés. Dés janvier, Toshiba annonce des disques durs de la taille d'un timbre poste pouvant contenir 1,5 Go de données. Il sera concurrencé en septembre par la mémoire flash de 8 Go développée par Samsung. Cette course à la miniaturisation vise à la fois le marché des périphériques mobiles (téléphones, PDA, etc.) et à répondre à la croissance exponentielle du volume d'informations produit par les être humains : 2 000 milliards de Mo en 2003. Les supports optiques progressent également de leur côté. Sony commercialise dès le mois d'avril un graveur de DVD BlueRay qui permet de stocker 27Go de données en attendant les 54 Go de la norme finale. En septembre, Optware annonce pour 2006 un DVD holographique qui peut contenir 1 000 Go de données. Opérationnel, le disque dur "Bigger Disk" de La Cie stocke quant à lui 1To de données pour 1 000 euros HT.

 

6. Environnement : le cadre réglementaire évolue

 

Sujet de plus en plus sensible, le respect de l'environnement - notamment le recyclage des vieux PC - sera bientôt une obligation pour les entreprises comme pour les fabricants directive 2002/96/CE du parlement européen). Il faut dire que téléphones portables et ordinateurs sont des super pollueurs. Les fabricants ont donc commencé cette année à proposer des alternatives intéressantes : Motorola travaille sur un téléphone portable en partie biodégradable et Sony sur un DVD de 25 Go en... papier.

 

7. Sécurité : l'année de toutes les failles

 

Outre l'indisponibilité du système de réservation de la SNCF et l'impossibilité d'accéder au réseau de Bouygues Telecom pendant plus d'une journée dont les millions d'usagers touchés se souviendront longtemps, 2004 aura été particulièrement éprouvante pour les administrateurs systèmes et les responsables sécurité, notamment à cause de trois virus coriaces et des nombreuses failles des outils de Microsoft. Le virus MyDoom qui vise le site de SCO ouvre le bal en janvier. Sa découverte est suivie dès février par une faille majeure qui touche toutes les versions de Windows. Il faut dire que le code source de Windows circule sur le Web. Le ver Bagel.b entre alors en scène tandis que plusieurs failles sont découvertes dans le noyau de Linux. Après un bon mois de répit, c'est autour de Sasser de faire son apparition suite à la vingtaine de failles découvertes dans Windows.

 

Le reste de l'année sera surtout ponctué par la publication de dizaines de failles critiques dans Internet Explorer, le navigateur Web de Microsoft. Certaines ne seront pas corrigées tout de suite et donneront lieu à des attaques d'un nouveau genre. Las, de nombreux utilisateurs en profitent pour migrer vers d'autres solutions open source telles que Firefox. Du point de vue de la sécurité, le bilan est donc largement négatif pour 2004. D'autant que trois études montrent que chaque PC connecté contient 28 spywares en moyenne, que 32 % des réseaux Wi-Fi parisiens sont ouverts aux pirates et que 83 % des sociétés financières ont été victimes d'intrusion en 2004.

 

8. Spam : premières mesures concrètes

 

Le phishing fait également son apparition en début d'année. Cette technique de récupération, via le Web, de données confidentielles par usurpation d'identité touche également les téléphones portables qui sont aussi victimes du spam. Heureusement, la lutte contre les messages commerciaux non sollicités progresse. Des solutions ASP adaptées aux PME font leur apparition et un premier spammeur est condamné en France grâce à AOL et Microsoft.

 

9. Budget : les processeurs multi-coeurs nouvel eldorado des éditeurs ?

 

Moins dangereux mais tout aussi critique, le coût des licences pourrait augmenter de plus de 50% d'ici 2006 suite à l'apparition des processeurs multi-coeurs. Microsoft et BEA sont les seuls éditeurs à avoir pris officiellement position en octobre. Les licences de Microsoft n'augmenteront pas tandis que BEA surfacturera de 25 %.

 

10. Emploi : l'offshore séduit

 

Après un retour à la réalité en 2003, les salaires et les postes proposés aux informaticiens ne progressent que légèrement à partir de septembre 2004. Les rares embauches ont lieu en PME et dans les sociétés de services open source, avec une prime à l'expérience. Pour limiter leurs coûts de personnel, les entreprises européennes se tournent vers l'offshore. Ce qui n'est pas forcément une bonne idée à long terme.

 

Lire la première partie de l'article.

 
Partager :
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages