Samedi 21 octobre 2017
NASDAQ : 6629.0532 23.9863   nasdaq0.36 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

APPLICATIONS

Clients riches internet : cinq technologies au banc d'essai

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Thierry Lévy-Abégnoli le 28/01/2009 - indexel.net
 
Test.QCM.illustrant.comparatif.clients.riches.internet

Exécuté dans un navigateur, le client riche internet s'apprête à remplacer le client lourd traditionnel. Mais le marché n'a pas encore désigné son champion. Avantages et inconvénients des cinq technologies en lice.

 

Parmi les critères de choix d'une technologie de client riche figurent la facilité de déploiement, le type de langage utilisé (qui permet éventuellement de récupérer les compétences existantes), la facilité de développement et de maintenance du code (qui dépend du langage, de l'environnement de développement et des librairies de contrôles graphiques), les performances (qui dépendent du langage), ainsi que le support des environnements hétérogènes et des appareils mobiles.

1. Silverlight : les développeurs .NET immédiatement opérationnels

Si Silverlight 1.0 de Microsoft était un coup d'essai, la version 2 permet de développer n'importe quel type d'applications, notamment grâce à une vraie librairie de contrôles (composants d'interfaces graphiques). Ces applications sont exécutées dans un plug-in qui est une version réduite (soit 5 Mo) de l'environnement .NET. Le langage (C# ou autre langage supporté par .NET) est compilé, donc les performances sont bonnes. Les programmes sont faciles à maintenir car le développement est réalisé sous les environnements classiques (comme Visual Studio) et il est aisé de séparer l'es parties interface graphique et traitements.

Davy Frontigny"Contrairement à Flex, Silverlight permet au développeur de travailler dans le même environnement, pour les parties clientes et serveur", argumente Davy Frontigny (photo), consultant Silverlight chez Winwise. Tous les navigateurs Windows sont supportés, ainsi que Safari sur Macintosh. Pour les navigateurs sous Linux, le plug-in ne sera disponible qu'en mars. Sur les mobiles, Silverlight est inexistant. Une version Windows Mobile du plug-in devrait être disponible en mars mais pour les autres types de téléphones, rien n'est prévu.

2. Flex : un environnement d'exécution déjà largement déployé

Le principal atout de Flex d'Adobe, c'est qu'il s'exécute dans le classique plug-in Flash, déjà installé sur presque tous les PC de la planète. Autre atout : de très nombreux contrôles sont disponibles au travers de la communauté. En revanche, le développement est basé sur un langage dérivé de JavaScript, moins agréable à utiliser que Java ou C# et qui n'encourage pas la séparation du code de l'interface graphique et celui des traitements. Langage interprété oblige, les performances sont en principe moins bonnes qu'avec Silverlight. "Mais les moteurs JavaScript ayant progressé, les performances sont généralement suffisantes, même lorsqu'il y a beaucoup de calculs", considère Pascal Ognibène, consultant chez Valtech. Comme Silverlight, Flex n'est pas disponible sur les mobiles.

3. JavaFX : une technologie dont l'avenir est peut-être sur les mobiles

Alexis Moussine PouchkineAvec JavaFX, Sun propose un langage spécialisé dans la réalisation d'interfaces utilisateurs exécutables dans la JVM d'un navigateur. "Les applications peuvent aussi être lancées en dehors du navigateur, éventuellement hors connexion", précise Alexis Moussine Pouchkine (photo), architecte Java chez Sun. La version 1.0 est toutefois très pauvre en contrôles, la plupart des composants proposés étant orientés multimédia. Pour développer des applications de gestion, JavaFX permet seulement d'intégrer des composants Swing, en attendant la JavaFX 2.0 qui apportera en juin prochain davantage de contrôles. On attend aussi des versions pour les mobiles équipées d'une JVM (c'est-à-dire une grande majorité) et pour la télévision. En somme, JavaFX est une technologie en devenir.

4. GWT : Une exécution directe dans tous les navigateurs

Pascal OgnibeneAvec Google Web Toolkit (GWT), aucun plug-in n'est nécessaire puisque le run-time n'est autre que l'interpréteur JavaScript du navigateur. "Les applications tournent donc très bien sur les mobiles, dès qu'il y a un navigateur digne de ce nom", affirme Pascal Ognibène (photo), qui a testé avec succès GWT sur l'iPhone. En fait, les applications sont développées non pas en JavaScript mais en Java, dans l'environnement de développement et avec les librairies habituelles, puis le code Java est traduit en JavaScript. "L'aspect et le comportement de l'interface graphique sont réellement identiques à ceux de l'application Java d'origine", explique Pascal Ognibène. Les performances sont comparables à celles de Flex, sachant que celles qui concernent l'affichage dépendent du navigateur.

5. Ajax : prochainement phagocyté par GWT ?

Lorsque l'on parle d'interface utilisateur de type Ajax, c'est un abus de langage. "Ce n'est qu'une technologie de récupération des données sur le serveur par le navigateur, à partir d'applications écrites en JavaScript", explique Pascal Ognibène. Pour développer une application cliente, il faut donc écrire directement le code JavaScript (alors que GWT le génère) et intégrer des librairies de contrôles, qui existent d'ailleurs par dizaines. "Avec l'arrivée de GWT, ces librairies pourraient disparaître ou se transformer. L'une des plus connues, Ext-JS, est ainsi en cours de réécriture au dessus de GWT pour lui apporter ses composants graphiques de haut niveau", remarque Pascal Ognibène.

Les principales technologies de clients riches internet

Technologie Editeur Langage de développement Environnement d'exécution
Flex Adobe dérivé de JavaScript Plug-in Flash
GWT Google Java Interpréteur JavaScript du navigateur
JavaFX Sun Java Machine virtuelle Java
Silverlight Microsoft C# ou autre langage supporté par .NET Environnement .NET réduit, sous forme de plug-in
Ajax Nombreux éditeurs JavaScript Interpréteur JavaScript du navigateur

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages