Lundi 11 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

APPLICATIONS

ERP et CRM : l'open source arrive !

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Thierry Lévy-Abégnoli le 23/01/2008 - indexel.net
 
Lci_erp_crm_libre

À force de monter dans les couches applicatives, l'open source investit les ERP et le CRM. Les progiciels libres ne ciblent encore que les PME, via de petits intégrateurs mais la mécanique est enclenchée.

 

Les progiciels de gestion en open source sont encore rares mais commencent à faire parler d'eux. Parmi les ERP, les plus connus se nomment Compiere et TinyERP, ce dernier incluant également un module de CRM. Du côté du CRM pur, seul SugarCRM se démarque nettement. Ces trois progiciels sont promus par des éditeurs - le belge Tiny et les américpains Compiere et Sugar CRM - qui contrôlent les évolutions, construisent des réseaux de partenaires intégrateurs et proposent des versions ou des modules payants. En somme, on n'est pas loin du modèle commercial traditionnel, même si la version gratuite respecte les contraintes de la licence GPL.

Ce modèle hybride ne plait d'ailleurs pas à tout le monde, au point que les projets dissidents se multiplient. Parmi les plus réputés, ADempiere et Vtiger sont respectivement issus de Compiere et SugarCRM. Leur pérennité semble plus fragile mais ce même argument est retourné par les partisans des projets impliquant une communauté, qui estiment que les petits éditeurs peuvent plus facilement disparaître. Ce débat est exacerbé par la dimension stratégique de tels progiciels. Quel que soit l'outil, le coût est concentré sur le service. L'argument de l'open source réside alors, en principe, dans les possibilités accrues de développer des modules complémentaires.

TinyERP : un progiciel rapide à mettre en œuvre

TinyERP possède une cinquantaine de partenaires (une dizaine en France) dont certains ont développé des modules spécifiques. Le français Axelor a ainsi réalisé une interface Web en Ajax et un connecteur vers SugarCRM. La couverture fonctionnelle est souvent comparée à celle de Sage Ligne 100 qui aurait servi de modèle. Elle comprend les principaux modules d'un ERP pour PME (voir tableau ci-dessous), excepté la paye et les états fiscaux, trop spécifiques à chaque pays. TinyERP est écrit en Python, langage qui nécessite un environnement d'exécution spécifique. "L'installation s'effectue en cinq minutes grâce à un exécutable qui inclut l'interpréteur Python et le SGBD PostGres", explique toutefois Laith Jubair, directeur associé chez Axelor. La personnalisation s'effectue par paramétrage et écriture de nouveaux modules. "La fonction CRM de TinyERP vaut bien SugarCRM", note Laith Jubair. Une opinion pondérée par les partisans de SugarCRM qui l'estiment meilleur en gestion de campagne, alors que TinyERP resterait concentré sur l'avant-vente.

Compiere : un ERP inspiré de Navision

Comparé à Navision par son éditeur, Compiere cible les PME de taille plus importante que TinyERP, même si la couverture fonctionnelle est sensiblement identique. Son architecture repose d'ailleurs sur un serveur d'application J2EE et une base de données Oracle ou PostGres. "Compiere cible plutôt l'industrie et la distribution", précise Coralie Girardet (photo), responsable commercial chez Audaxis, un intégrateur certes belge mais principal partenaire de Compiere pour l'Hexagone. Et d'ajouter : "Ce progiciel se démarque par sa grande flexibilité, grâce à un système de paramétrage sans programmation, qui permet de l'adapter rapidement aux besoins de chaque entreprise". Le projet dissident Adempiere a voulu combler les lacunes de Compiere, notamment au niveau de l'interface Web et du support des SGBD open source.

SugarCRM : un CRM comparé à Salesforce

"La couverture fonctionnelle de SugarCRM est proche de celle de Salesforce", estime Frédéric de Gombert, ingénieur avant-vente chez Smile. Une version dite Pro, qui revient à 250 euros par an et par utilisateur, inclut le reporting, la gestion des produits et des droits par équipes, un plug-in Outlook, une petite gestion commerciale (devis et contrats) et la possibilité de paramétrer l'outil. Quant à la version Entreprise, vendue presque le double, elle ajoute un reporting avancé et un portail clients. "Le coût de la version payante, presque indispensable, nous a incités à pousser davantage Vtiger, entièrement gratuit et dont l'interface Web en Ajax est mieux conçue", affirme Frédéric de Gombert. Les intégrateurs qui supportent SugarCRM et son cousin Vtiger avancent leurs possibilités de personnalisation, toutefois souvent synonymes de programmation. "Nous maîtrisons parfaitement son code PHP, ce qui nous permet de développer très rapidement de nouveaux modules", détaille ainsi Lionel Fernandes, directeur commercial d'Inet Process, un intégrateur SugarCRM.

Les principaux ERP et outils de CRM en open source

Logiciel
Promoteur
Type
Type
Fonctionnalités
ADempiere
La communauté
ERP
Java et PostGres, MySQL, Oracle ou Sybase
Dérivé de Compiere avec une interface Web en Ajax bien plus avancée.
Compiere
Compiere Inc (éditeur américain)
ERP
Java, PostGres ou Oracle
Comptabilité générale et analytique, finances, gestion de la production, des stocks et de la chaîne logistique, RH, site de vente en ligne.
SugarCRM
SugarCRM (éditeur américain)
CRM
PHP et MySQL
Gestion des contacts, agenda partagé, gestion des campagnes marketing (autres fonctions dans versions Pro et Enterprise, payantes).
TinyERP
Tiny (éditeur belge)
ERP et CRM
Python et PostGres
Comptabilité générale et analytique, finances, gestion de la production, des stocks, de la chaîne logistique, des appels d'offres et des commandes, RH, CRM.
Vtiger
La communauté
CRM et ERP partiel
PHP et MySQL
Dérivé de SugarCRM avec fonctions de gestion de catalogues produits et de gestion commerciale (facturation, devis, bons de commandes).
LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages