Samedi 21 octobre 2017
NASDAQ : 6629.0532 23.9863   nasdaq0.36 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

APPLICATIONS

L'année 2006 high-tech : les onze prédictions des analystes

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Frédéric Bordage le 04/01/2006 - indexel.net
 

Quelles seront les technologies émergentes en 2006 ? Les budgets informatiques augmenteront-ils ? A quelles menaces faut-il se préparer à faire face ? Voici une synthèse des onze tendances qui, selon les analystes, marqueront 2006.

 

Rappelez-vous : la fin du monde était pour 2000. Et l'année dernière, le Gartner Group prévoyait l'abandon massif de Windows au profit de Linux... ce qui ne s'est pas produit ! L'art divinatoire reste une science à risque. Pour 2006, nous avons donc interrogé trois oracles - le Gartner Group, Forrester Research, et Nucleus - dont nous avons recoupé les prédictions avec nos propres analyses. 

1. Contexte général : une période de consolidation du système d'information

Selon le cabinet d'analyses Forrester Research, la croissance du marché informatique devrait ralentir (+ 7% l'année dernière aux USA) avant une reprise prévue seulement pour 2009/10. L'innovation technologique qui est déjà repartie depuis quelques mois devrait alors se généraliser et donner de nouvelles envies aux entreprises. Mais en attendant le Gartner Group confirme la tendance de Forrester Research : les entreprises n'ont pas fini de digérer toutes les technologies de la bulle internet et, d'ici 2009, elles devront restructurer leur système d'information et mettre en place des outils pour répondre aux évolutions du cadre légal : IFRS, facturation et archivage électronique, etc. Finalement, malgré de nombreuses annonces fracassantes dont Google devrait être le champion toutes catégories, l'année 2006 s'annonce plutôt calme dans les département informatiques des entreprises françaises.

2. Plus de télétravail... mais aux frais des employés

Nucleus. Entre des offres de connexion Internet à haut-débit moins chères et plus performantes que celles des entreprises, des ordinateurs portables peu onéreux, et de plus en plus de logiciels de collaboration efficaces et gratuits, les télétravailleurs n'ont que l'embarras du choix pour s'équiper. Un contexte favorable qui devrait permettre à de plus en plus de salariés de travailler depuis leur domicile, au moins quelques jours par semaine. Selon Nucleus, cette démarche permettrait de fidéliser les salariés. Reste à savoir qui financera l'équipement...

Forrester. Au delà du simple télétravail, c'est l'aspect "pervasiveness" qui va se développer en 2006, c'est-à-dire la capacité d'accéder de n'importe où à presque n'importe quelle application de son entreprise. "Mais pour y parvenir, les entreprises devront investir dans l'authentification forte", note Henry Peyret (photo), analyste senior chez Forrester.

Gartner. D'ici 2008, 10 % des entreprises demanderont à leurs employés d'acheter eux-mêmes leur ordinateur portable s'ils en souhaitent un. Un phénomène dû à la baisse importante du prix de ces PC, mais aussi aux nombreux vols devant lesquels les entreprises se trouvent impuissantes. Comme c'est déjà le cas pour les voitures de fonction, la fourniture d'un ordinateur portable par l'entreprise sera de plus en plus un privilège accordé aux employés méritants.

3. L'émergence d'un nouveau poste de travail

Forrester. Les utilisateurs doivent aujourd'hui travailler avec des outils bureautique déconnectés les uns des autres : suite bureautique, messagerie, messagerie instantanée, etc. Un poste de travail intégré devrait apparaître. Il reliera l'ensemble des applications les unes avec les autres au sein d'une interface homogène où les outils de collaboration auront un rôle central. Workplace Rich Client Technology Edition d'IBM illustre bien cette tendance. Baptisée "Information Workplace", cette interface chapeautera les architectures orientées services. Elle sera hautement personnalisable grâce aux "Composite Application Frameworks" (des outils permettant aux utilisateurs d'assembler leurs propres logiciels) et supportera de nombreux périphériques mobiles.

Indexel. Techniquement, il est déjà possible de déplacer une partie du PC - les données et les applications bureautiques - dans une clé USB. Le poste utilisateur s'exécute directement depuis la clé USB. Avec l'évolution rapide des téléphones portables (mémoire, support hybride GSM / GPRS / Wi-Fi) on peut imaginer que le PC de demain sera uniquement muni d'un écran, d'un clavier et d'un micro-processeur. Il suffira d'y brancher son téléphone pour accéder à ses données et à ses applications sur n'importe quel PC d'accueil. En déplacement, le téléphone offrira un accès dégradé à ces services : accès mail avec Gmail Mobile par exemple, lecture des documents Office comme sur un PDA, calendrier partagé, etc.

4. Téléphonie : essor des premiers téléphones portables IP et des appels gratuits partout dans le monde

Gartner. En 2004, 90 % des nouveaux téléphones vendus étaient portables. Le nombre d'appels via les lignes terrestres continue inlassablement à baisser. A tel point que 99 % des nouveaux téléphones vendus en 2009 n'auront plus de fil à la patte et que 30 % des ménages américains ne posséderont plus de téléphone traditionnel en 2010. Fin 2008, les téléphones portables de base ne coûteront pas plus de 20 dollars à fabriquer alors que les téléphones haut de gamme gagnerons encore en... complexité.

 

Indexel. Dès 2006, les téléphones hybrides seront capables de choisir automatiquement entre un réseau GSM / GPRS et un réseau Wi-Fi pour optimiser la facture téléphonique. British Telecom en a déjà fait la démonstration en France. Connectés à un réseau Wi-Fi, ces téléphones utiliseront les logiciels et réseaux ToIP de Skype, Wengo et des fournisseurs d'accès à Internet (FAI). Ces derniers proposent des tarifs en baisse constante. Une tendance qui se confirmera en 2006. Car après les appels gratuits vers les postes fixes en local et en national, Free et Neuf Cegetel ont étendu cette approche à l'ensemble des pays européens et à certains autres pays (Inde, Chine, etc.) depuis fin décembre 2005.

Lire la suite de l'article

 
Partager :
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages