Mercredi 13 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

APPLICATIONS, SUR LE TERRAIN

La planification par contraintes au service de la gestion des plannings

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Rodolphe Helderlé le 20/02/2007 - indexel.net
 
Cvd_gestion_des_plannings

La gestion des congés d'été des 350 conducteurs de bus de Brest confinait au casse-tête. La direction a déployé voilà deux ans un outil de planification issu du centre de recherche en réalité virtuelle de la technopole régionale.

 

"Plus que du crayon, c'est surtout de la gomme que notre responsable de l'ordonnancement se servait pour ficeler les plannings des congés d'été des conducteurs", lance Olivier Cholley, l'adjoint au directeur d'exploitation de Bibus (groupe Keolis), la société de bus de Brest. Au total, il fallait passer pas moins de 40 jours chaque année pour concilier les souhaits de chacun des 350 conducteurs pendant la période estivale !

 

Il y a deux ans, Bibus a investi 40 000 euros dans un logiciel de planification par contrainte. Le choix s'est tourné vers la solution proposée par Cervval, une société essaimée par le Centre européen de réalité virtuelle (CERV) de la technopole de Brest. "Sans les rencontres organisées par le technopôle Brest Iroise, nous en serions peut-être toujours au crayon et à la gomme. Cela a été une formidable opportunité. Dans deux ans, l'outil sera rentabilisé", s'enthousiasme Olivier Cholley (photo).

 

La technique des multi agents

 

En fonction de l'ancienneté, de la situation familiale, des dates de congés passés et des souhaits exprimés pour l'été à venir, l'outil "mouline" les données de tous les conducteurs et propose un planning global en adéquation avec les contraintes imposées par l'offre de service estivale. Le responsable de l'ordonnancement ne passe plus que quelques heures à ficeler un planning équitable. Bien sûr, il y a des situations de blocage que l'outil ne peut démêler. "L'outil permet au responsable des plannings d'identifier le point de blocage et lui propose alors des solutions alternatives. Dans ce cas, la décision humaine sera toujours la meilleure", explique Bruno Gasnier, le chef de projet chez Cervval de cet outil baptisé Zurvan qui repose sur la technique informatique des multi agents. Toutes les données associées aux conducteurs sont représentées par des agents autonomes dont les caractéristiques interagissent avec celles des autres agents. "Quand un aléa comme une absence survient, cette technologie permet de ne pas remettre le planning initial à plat", précise Bruno Gasnier.

 

Un outil standard pour 5 000 euros

 

Avec Zurvan, Cervval adresse les besoins spécifiques d'entreprises telles que Bibus mais propose aussi pour un coût de 5 000 euros un outil standard qui cible les besoins des écoles et des centres de formation qui doivent gérer les plannings des intervenants tout en y intégrant la réservation des salles de cours et des ressources associées. Zurvan constitue une déclinaison des recherches du CERV en matière de systèmes multi-agents. Les environnements virtuels modélisés par le CERV reposent sur cette approche particulière de l'informatique. Une partie de l'activité de Cervval consiste d'ailleurs à créer des simulations virtuelles. Pour le compte de l'Ifremer par exemple avec une simulation d'état de mer.

 

Les ressorts d'un environnement virtuel sont donc proches de ceux d'un moteur de planification des ressources humaines. Bibus aurait très bien pu opter pour une planification simplifiée. Et Olivier Cholley d'expliquer, "il suffirait d'accepter toutes les demandes de congés d'été émises par les conducteurs et de boucher les trous en recourant à l'intérim". Reste que cette alternative à un coût, prohibitif pour la société Brestoise.

 

 
Partager :
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages