Mardi 12 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

APPLICATIONS

Le Balanced Scorecard au service de la gestion d'entreprise

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Marie Varandat le 27/06/2006 - indexel.net
 

Mis au point par de grands spécialistes, le Balanced Scorecard est une méthodologie d'analyse pour optimiser la performance des entreprises. Intégrée à la plupart des outils décisionnels du marché, elle est désormais à la portée des PME.

 

Que diriez-vous si deux grands spécialistes de la finance mettaient leur éminent savoir au service de la performance de votre entreprise ? Ou plus exactement vous fournissaient une méthode pour analyser la stratégie, prévenir les risques, améliorer la rentabilité, la satisfaction du client, etc. ? Un rêve ? Non, une réalité. Cette méthodologie existe bien, elle s'appelle le "Balanced Scorecard" et a effectivement été créée par deux grands spécialistes de la question, Robert Kaplan, professeur à l'Université de Harvard, et David Norton, dirigeant d'un cabinet de conseil. Son succès serait tel que le concept aurait déjà conquis près de la moitié des entreprises du classement Fortune 1000. Formalisée dans des tableaux de bords dits ''prospectifs'', elle est désormais présente dans les offres des éditeurs du décisionnel.

 

Du bon sens éprouvé et formalisé dans des tableaux de pointage

 

Le principe du Balanced Score Card est en fait assez simple : il repose sur un tableau de pointage qui comprend entre 16 et 28 mesures regroupées en quatre grandes catégories : performance financière, relations avec la clientèle, processus internes et activités d'apprentissage et de croissance. Une mesure est une corrélation de deux indicateurs : le "réel", par exemple les ventes effectivement réalisées (données opérationnelles) et les objectifs que l'entreprise s'est fixée (indicateurs saisis par l'entreprise). Certaines mesures peuvent même intégrer des indicateurs de marché, permettant ainsi à l'entreprise de se situer par rapport à la concurrence.

 

"En fait, le Balanced Score Card est une question de bon sens mais, plutôt que d'appliquer des méthodes empiriques en laissant chaque patron ou responsable de service raisonner dans son coin pour trouver la solution, il propose une méthodologie éprouvée pour mesurer la performance et établir des plans d'actions en fonction des résultats", précise Eric Mokema (photo), directeur technique et produits de Cognos.

 

Pas de miracle ! De la méthode avant tout...

 

Le remède serait quasi miraculeux s'il suffisait de saisir ses objectifs dans le tableau de pointage et de le brancher sur le progiciel de gestion ou l'ERP maison pour récupérer les données réelles. "Pour mettre en place le Balanced Score Card, il faut que l'entreprise ait une stratégie bien définie", rappelle Eric Mokema. En d'autres termes, la mise en oeuvre de cette méthodologie implique un gros travail de fond de la part de l'entreprise qui doit se pencher sur ses processus, décloisonner les services, remettre à plat ses méthodes, etc. ne serait-ce que pour pouvoir se fixer des objectifs. Un travail difficile qu'aucun outil ne peut faire à la place de l'entreprise. Mais le jeu en vaut la chandelle car une fois les indicateurs mis en place, les tableaux se chargent du reste : corrélations, proposition de plan d'action, mesure de l'efficacité des plans mis en oeuvre, etc. Avec à la clé une réduction significative des délais entre la prise de décision et l'action, donc une entreprise plus créative et plus réactive.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quatre axes pour analyser la performance de l'entreprise (source : The Balanced Scorecard Institute).

 

 
Partager :
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages